• Super Baule !
    Super Baule !
Publié le / Modifié le
Fédérale 3

Super Baule !

Invaincu cette saison en championnat, le RC Baulois rejoint la Fédérale 3 pour la première fois de son histoire. Une ascension que le club prépare avec ambition.

Comme des airs de vacances quand on évoque la Baule en plein mois de juillet. Ses plages, ses casinos, ses touristes, son climat, tant de facteurs qui font de cette commune, une station balnéaire mondialement reconnue. Une reconnaissance que le club de rugby connaît plus modestement depuis cette année. En effet, pour son quarante-quatrième anniversaire, le RC baulois accède à la Fédérale 3 pour la première fois de son histoire, et de quelle manière. Dix-neuf matchs de phase régulière pour autant de victoires.

Un parcours sans faute qui se termine en huitièmes de finale de championnat de France face à Sucy-en-Brie « On a peut-être été trop facile durant la saison », avoue Denis Liebault, l’un des deux coprésidents du club, avant d’ajouter : « On est tombé sur une équipe bien plus compliquée à jouer et les conditions étaient vraiment difficiles. Je pense qu’on a été un peu surpris. » Des performances qui, malgré cette défaite, sont en corrélation avec le nouveau projet du club. « L’an passé, nous avons fini septièmes. Cette année, l’objectif était de monter. Certains joueurs sont arrivés, ils ont adhéré au projet et nous avons accompli notre mission », déclare le second coprésident, Alexandre Camus.

Vers l’inconnu et l’au-delà

Avec cette promotion en Fédérale 3, le club débarque dans une division jusqu’alors méconnue. Mais les Baulois abordent cette nouvelle échéance avec ambition. « De 25 partenaires, nous sommes passés à près de 135. On espère se maintenir le plus tôt possible, pour se fixer de nouveaux objectifs », lâche Denis Liébault. Parmi ces nouvelles évolutions, on enregistre également celle du staff technique et de l’effectif. Tanguy Kerdrain, ancien joueur et artisan de la montée, devient entraîneur des avants tandis que Guillaume Maurin, le nouveau venu, sera en charge des arrières.

Côté joueurs, on note sept recrues dont six en provenance de Fédérale 1. « Le groupe est assez jeune et le fait de recruter des joueurs d’expérience nous permet de le tirer au maximum vers le haut, annonce Tanguy Kerdran. Il faut que la mayonnaise prenne, si tous les joueurs évoluent à leur niveau, on prendra énormément de plaisir dans cette poule assez relevée. » Une poule dans laquelle le RCB aura droit à son derby face au voisin trignacais.

Par Lionel Girard

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir