Délocalisation, recrutement, sécurité : ça bouge au RCT !

  • Délocalisation, recrutement, sécurité : ça bouge au RCT !
    Délocalisation, recrutement, sécurité : ça bouge au RCT !
Publié le , mis à jour

En fin d'après-midi, Mourad Boudjellal a annoncé différentes mesures prises par le club toulonnais pour la saison à venir. Sécurité, recrutement, tournée en Australie... Ça bouge à Toulon !

Effectif 2016-2017

Guilhem Guirado manquera le début de saison. Blessé à l'épaule lors de la finale du Top14, le capitaine du XV de France, ne devrait pas refouler les pelouses du championnat avant cinq semaines. En revanche le club varois a fait une demande de joker médical pour pallier l'absence d'Ayumu Goromaru. Notons également que le RCT a encore le droit à deux joueurs supplémentaires (non JIFF) qui devraient être un pilier et un deuxième ligne. Si leurs noms n'ont pas encore été révélés, il y a fort à parier qu'au moins l'un des deux disputera le Four Nations, puisque Mourad Boudjellal a annoncé que le deuxième ligne n'arriverait qu'en novembre.

A noter que plus tôt dans l'année Mourad Boudjellal avait tenté de faire venir Luke Romano (international néo-zélandais) et Tomas Lavanini (international argentin) sur la Rade mais les transferts n'avaient pu aboutir. Si pour le moment aucune information n'a fuité, ces deux pistes pourraient de nouveau tenter le président toulonnais. Enfin, dans la journée de mardi, Mourad Boudjellal aurait reçu une notification de la part de la fédération d'Afrique du Sud pour annoncer que Bryan Habana était appelé pour disputer le Four Nations.

Et pour éviter la fuite généralisée de ses talents du sud, le président toulonnais a contacté la Fédération australienne afin de tenter de dissuader Michael Cheika de faire appel aux services de Matt Giteau et Drew Mitchell. Côté staff maintenant, le président a confirmé que malgré la signature d'un contrat, Shaun Edwards, alors recruté comme entraîneur de la défense, ne viendrait pas sur la Rade. Bloqué par la fédération galloise, l'Anglais devrait être remplacé d'ici la fin de semaine.

Délocalisation

Cette saison, le RC Toulon devrait disputer ses deux rencontres face au MHR au stade Vélodrome de Marseille. La raison ? Une entreprise aurait racheté les rencontres au triple champion d'Europe pour un montant qui « assure une embellie financière pour le club » selon le président. Le RCT, s'il garde les droits vis-à-vis de la Ligue, n'est plus propriétaire de sa rencontre initialement prévue à domicile et perd ainsi la main sur toutes les retombées économiques (billetterie, publicité, ...). S'il ne l'a pas confirmé, le président toulonnais a évoqué la création d'un trophée Méditérranée lors des confrontations avec le club héraultais, « qui deviendra rapidement un classico du rugby français »

Tournée internationale

Si la tournée que le RCT devait disputer au Japon cet été a finalement été annulée, le club toulonnais se rendra en Australie en février 2017 pour disputer des rencontres de rugby à dix.

Sécuritée renforcée 

A la suite des tragiques événements qui touchent la France depuis plusieurs mois, et alors que l'état d'urgence vient d'être prolongé de six mois, le RCT a dû mettre en place différentes mesures autour des rencontres disputées à domicile. Ainsi le club, en collaboration avec la police, va mettre en place une « fan zone », calquée sur le modèle de l'Euro 2016. Palpations, fouilles des sacs et autres mesures de sécurité seront mises en place avant les rencontres du RCT dans le secteur de la traditionnelle arrivée du bus des joueurs. Si elle a une capacité d’accueil de 20 000 personnes, la police préfère tabler sur une possibilité de recevoir 10 à 15 0000 supporters les jours de matchs.

Par Pierrick Ilic-Ruffinatti, à Toulon

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?