• Metz, si près des phases finales
    Metz, si près des phases finales
Publié le / Modifié le
Fédérale 3

Metz, si près des phases finales

Cinquième de sa poule en Fédérale 3, le RC Metz a échoué pour un petit point aux portes des phases finales. Pas une déception pour les Lorrains qui promettent de retenter leur chance la saison prochaine.

Un point. Une saison entière pour échouer à une unité de la qualification en phase finale. « C’est un point de bonus à l’extérieur ou à la maison qui nous manque », rumine Antonio Parra, le père de Morgan, entraîneur du RC Metz. Mais ne lui parlez pas de déception. Pour lui, l’objectif est plus que rempli depuis deux ans. « Nous sommes montés à ce niveau (la Fédérale 3, N.D.L.R.) il y a deux ans. La saison dernière, nous terminons en milieu de tableau et cette saison, nous sommes aux portes du top 4. Ce n’est pas si mal. On n’est pas déçus. » Pour un club végétant en Honneur il y a seulement deux saisons, qui plus est sur une terre lorraine où le rugby n’est pas roi, on peut le comprendre.

Nouvelle poule, nouveaux repères

Mais Antonio Parra voudrait tout de même connaître le bonheur d’une phase finale. Alors à l’aube d’une nouvelle saison, il promet que son club tentera tout afin de finir dans les quatre premières places qualificatives. Même si la composition de la poule a changé. « On était durant deux ans dans la poule « Lorraine ». La saison prochaine, nous serons dans la poule « Bourgogne ». Je ne connais pas trop le niveau qui la compose mais au vu des équipes présentes, ce n’est pas du léger. Mais nous avons quand même l’ambition de jouer la quatrième place. »

Une ambition légitimée par la stabilité qui a régné dans l’effectif messin. Avec seulement un départ (Medjai à Beauvais) et six arrivées (dont le retour de Nicoletta après un détour par Strasbourg), Metz mise sur la force d’un groupe qui a déjà prouvé. « On se connaît depuis longtemps, explique Parra. Les joueurs savent le système de jeu que l’on essaye d’améliorer tous les ans. On progresse seulement lorsque l’on arrive à faire quelque chose sur la durée. Et là c’est le cas. » Seul changement à signaler, l’arrivée d’un nouvel entraîneur des avants et une présidence qui a changé de tête.

L’objectif pour le club lorrain étant de grimper un échelon plus haut dans les deux ou trois ans à venir. « Si le président veut aller en Fédérale 2, il faudra nous donner les moyens », plaisante Antonio Parra. Mais si cette saison était déjà la bonne ? Coup d’envoi d’un nouvel exercice le 10 août pour les joueurs avec la reprise de l’entraînement.

Racing Club Metz Moselle

Date de création : 1961
Nombre de licenciés : 350
Plus haut niveau atteint : Nationale 2 (1990-1998)
Palmarès : champion d’Alsace-Lorraine Honneur (2014), challenge André-Clady (1991)
Budget : 320 000 €
En 2015-2016 : 5e de la poule 2 de Fédérale 3, maintenu

Par Kevin Saccani

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir