[SAGA PRO D2] Pescetto, un gros potentiel

  • [SAGA PRO D2] Pescetto, un gros potentiel
    [SAGA PRO D2] Pescetto, un gros potentiel
Publié le , mis à jour

Recruté pour le centre de formation il y a trois ans, en contrat jusqu’en juin 2017, Paolo Pescetto a déjà disputé six matchs avec les pros et ne compte pas s’arrêter en si bon chemin.

Parti il y a trois ans de son Italie natale pour venir en France pratiquer le rugby à un niveau supérieur et progresser dans la pratique de son jeu, Paolo Pescetto, 21 ans, demi d’ouverture, est en passe de réaliser une partie de son rêve en attendant de se voir proposer un contrat professionnel qui serait la cerise sur le gâteau. Avec un père, un grand-père et un oncle qui jouaient déjà au rugby, le jeune transalpin ne pouvait que continuer dans la lignée familiale. Pourtant, le jeune Paolo Pescetto a d’abord joué au football jusqu’à l’âge de 10 ans. Ce n’est qu’ensuite qu’il se tournera vers le rugby en intégrant le club de Gênes. À 17 ans et demi, il se voit proposer une place dans l’équipe première qui dispute le championnat italien de série B.

Puis, la saison suivante, ce sera la série A. Au terme de ces deux saisons passées au contact des meilleurs et d’une fin de cursus scolaire au lycée, Paolo Pescetto décide alors de tenter une expérience à l’étranger, plus précisément en France, d’abord parce qu’il maîtrise déjà bien notre langue que sa mère lui a apprise, ensuite parce que c’est près de l’Italie. « J’ai envoyé mon CV et des vidéos à plusieurs clubs dont Narbonne et Sébastien Buada, directeur du centre de formation du RCNM, m’a contacté. Nous avons dialogué et, au final, il m’a proposé un contrat d’un an. Cette première saison a Narbonne s’est bien passée puisqu’avec les espoirs Élite 2 nous avons été champions de France », souligne un Paolo Pescetto heureux et pleinement satisfait de sa nouvelle vie.

Arriver le plus haut possible

En contrat avec le centre de formation du RCNM jusqu’en juin 2017, il a par ailleurs très vite attiré vers lui le regard du staff de l’équipe professionnelle qui l’a associé non seulement aux entraînements mais également dans le groupe. La saison dernière, Paolo Pescetto a ainsi figuré sur six feuilles de matchs avec les pros. « C’était la concrétisation d’un rêve. Je ne pensais pas du tout faire partie sitôt de l’équipe première. En plus, en début de championnat, je m’étais blessé à une épaule et j’avais dû m’arrêter de jouer pendant un mois et demi. Je m’attendais à faire une bonne saison en espoirs, mais quand l’occasion se présente, il faut la saisir. J’ai donné le meilleur de moi-même. L’expérience fut enrichissante et m’a permis de renforcer mon capital confiance », souligne le joueur italien qui a l’ambition de continuer à progresser pour « arriver le plus haut possible » et faire partie des meilleurs, lui qui a déjà été international moins de 19 ans.

En attendant, il avoue « se donner à 100 % dans la préparation » et bosser à fond pour devenir pro le plus vite possible. Cette saison, malgré une forte concurrence au poste d’ouvreur, Paolo Pescetto dit « rêver de pouvoir jouer le plus de matchs possibles avec l’équipe première ». Demi d’ouverture de formation mais aussi buteur, doté d’une bonne tactique de jeu, il peut également jouer centre ou demi de mêlée. Paolo Pescetto est un joueur talentueux qui dispose d’un gros potentiel de progression.

Par Robert Fages

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?