Carré : «Un nouveau top 5 serait magnifique»

  • Carré : «Un nouveau top 5 serait magnifique»
    Carré : «Un nouveau top 5 serait magnifique»
Publié le , mis à jour

Alain Carré n’est pas du genre à se griser. Même après une demi-finale d’accession et même si le club affiche une belle santé.

Votre équipe s’est inclinée face à Montauban, ce vendredi soir. Même si chaque équipe a eu sa mi-temps, jugez-vous cette défaite inquiétante à quatre semaines de la reprise de la compétition ?

Non, le résultat est anecdotique, je tiens surtout à souligner les belles prestations de nos nouveaux joueurs et la qualité de l’accueil du club de Castelsarrasin, qui a fourni une pelouse et des infrastructures de grande qualité pour ce match. Nous avons assisté à un match enlevé, avec du rythme et de beaux essais des deux côtés. Cette rencontre a été l’occasion de procéder à une belle revue d’effectif. Les premiers matchs amicaux arrivent et avec eux une nouvelle saison.

Avez-vous bien digéré la très belle performance de l’exercice précédent ?

Oui, tout cela est derrière nous désormais. La saison dernière fut fabuleuse et restera toujours dans un coin de nos têtes. Nous avons goûté à certaines choses et c’est vrai que nous aimerions renouveler ces expériences. Nous savons que cela sera très difficile dans un championnat toujours plus relevé.

Quelle a été votre stratégie à l’intersaison ?

Nous avons essayé de conserver une belle partie du groupe demi-finaliste. Et nous l’avons renforcé avec de la jeunesse. L’idée était d’essayer de faire un bon mélange entre expérience et fougue. Le match de ce soir prouve bien que l’amalgame est en train de se faire. Nous avons vu de belles choses. Cela a l’air de bien fonctionner pour le moment. Mais la vérité éclatera lorsque nous évoluerons « à balles réelles », lors des matchs de championnat.

Avec un été de recul, pensez-vous pouvoir retourner en demi-finale ?

Ce que nous voulons avant tout, c’est prouver que Colomiers est un club pérenne en Pro D2. Nous ne sommes à l’abri de rien dans cette compétition. Nous nous sommes fixé de petits objectifs, comme celui de rester invaincus à Bendichou. Bien entendu, nous aimerions regarder devant et nous battre pour la qualification toute la saison. Nous prendrons ce qui se viendra. À Colomiers, nous savons d’où nous venons et notre bonne saison 2015-2016 ne nous a pas grisés. Nous gardons les pieds sur terre.

Quel a été l’impact de ces bons résultats ?

D’un point de vue économique, 90 % de nos partenaires ont renouvelé leur engagement. Nous avons aussi un nouveau sponsor maillot, chose que l’on n’avait pas vue depuis longtemps à l’USC. Petit à petit, le club se construit et gravit des marches.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?