[SAGA TOP 14] Dumoulin, nouveau départ

  • [SAGA TOP 14] Dumoulin, nouveau départ
    [SAGA TOP 14] Dumoulin, nouveau départ
Publié le , mis à jour

Fraîchement arrivé du Racing 92 avec lequel il a connu la joie d’un titre, le centre, Alexandre Dumoulin, a déjà pris ses marques au sein du club Héraultais, et compte bien montrer sa valeur…

Alexandre Dumoulin est un homme heureux. On l’avait quitté au mois de juin, après la finale de Top 14. Pas aigri pour un sou d’avoir manqué cet événement majeur en raison d’une saison perturbée par les blessures (14 matchs, 13 titularisations, un essai), Dumoulin sillonnait, euphorique, les rues de Barcelone avec ses coéquipiers et le précieux bouclier de Brennus. Un moment de joie intense, superbe épilogue de sa longue idylle avec le club des Hauts-de-Seine. « Je ne garde que du positif de mon passage au Racing… J’ai tellement appris là-bas ! Et puis c’est grâce à ce club que j’ai pu accéder à l’équipe de France. »

L’ex-Berjallien a tourné la page de son aventure francilienne. Et tant pis si celle-ci ne s’est pas prolongée : « Le Racing a mis du temps avant de se positionner sur une possible prolongation. Montpellier s’est manifesté rapidement, et le projet m’a plu. J’ai alors appelé mes anciens potes du Racing, comme Benjamin Fall et Alex Battut, et ils m’ont convaincu. Résultat, je me suis engagé assez tôt, juste avant qu’ils réalisent leur incroyable série de victoires. »

En reconquête

Nous avons donc retrouvé Alexandre Dumoulin à Montpellier, jeudi dernier, heureux comme un pape au milieu de ses nouveaux partenaires. À notre vue, Alexandre Battut nous interpelle : « Tu vas faire un portrait d’Alex ? Parle-lui de ses concours de tuning sur le parking du Leclerc à Saint-Jean de Védas ! » L’ex-Racingman nous avait-il caché sa passion ardente pour les jantes alu et les enceintes surpuissantes ? À la question, le centre éclate de rire : « Mais non voyons ! Alex dit ça parce qu’il m’arrive de porter des marcels… Mais je ne peux pas mettre autre chose, il fait trop chaud ici ! Et en plus, il dit ça mais il en met aussi… » Ça balance pas mal à Montpell’…

Mais aussi détendu soit-il, le centre sait quel défi l’attend : « La concurrence est énorme ici, et tant mieux. C’est ce qui me motive, comme ce fut le cas au Racing avec Jamie Roberts. » Même s’il avoue préférer évoluer avec le numéro 12 dans le dos, son manager voit en lui un joueur complet et surtout polyvalent : « Il peut couvrir les deux postes du centre et c’est un vrai atout pour notre ligne d’attaque. Il dispose également d’un bon jeu au pied, il est physique mais aussi technique balle en main. Même s’il a le gabarit pour défier le rideau adverse, il reste un joueur fin, qui cherche les intervalles. »

Mais qu’importe le numéro qu’il aura dans le dos. Dumoulin est, selon ses termes, « en reconquête » à Montpellier. Tant en club que dans l’optique de l’équipe de France. « Bien sûr que j’ai envie de rejouer avec les Bleus. Mais cela passera par des performances en club. Je ne suis pas sur la liste Élite et c’est tant mieux. Parfois, il vaut mieux ne pas être dans les listes et travailler dans son coin. De toute façon, la vérité se trouvera sur le terrain. » Le rendez-vous est donc pris.

Simon Valzer
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?