Bressols, des bases solides

  • Bressols, des bases solides
    Bressols, des bases solides
Publié le , mis à jour

Au terme d’une saison réussie en honneur, conclue par une montée, l’ASB repart sur des bases saines.

Bressols est une commune en pleine expansion, à quelques encablures de Montauban. En plein boom démographique, la cité est appelée à un bel avenir. Sur les bords du Tarn, le rugby est arrivé en 1967, à l’heure où l’US Montauban obtenait son titre de champion de France. Cette saison 2015-2016 a été réussie en tous points. Entraînée par Alain Delmas et Laurent Farrugia (avants), Cyril Desplat et Victor Bois (lignes arrière), l’ASB fait un parcours performant en phase de classement : seize victoires en poule, un match nul et une défaite (à Saint-Juéry). Ce qui la place au rang de numéro un de Promotion Honneur en Midi-Pyrénées. Ses forces : un bon jeu collectif, une excellente défense et l’envie de se faire plaisir. En quart de finale du championnat midi-pyrénéen, Bressols échoue d’extrême justesse face à Caussade (sixième de poule)… qui réussit à décrocher le Bouclier.

En trente-deuxième de finale du championnat de France, les Landais de Habas se trouvent sur la route de l’ASB : les Tarn-et-Garonnais résistent jusqu’à la 83e, le buteur adverse réussissant une pénalité tirée des 60 mètres (29-30) ! Pour le coprésident Bernard Ailhas, « on ne peut que se louer d’une saison régulière qui, avec un peu de chance, aurait pu nous mener plus loin dans les deux compétitions régionale et nationale. À l’image du capitaine Valentin Eychenne, les joueurs ont donné le meilleur d’eux-mêmes au fil de la saison ».

Un club formateur

Pour 2016-2017, une modification du staff technique a été décidée qui verra Alain Delmas devenir le manager du groupe seniors. Avec lui, Victor Bois et Laurent Farrugia s’occuperont du huit de devant ; les lignes arrière seront coachées Cédric Desplat et Rudi Lapalu. Au plan des effectifs, l’intersaison a été calme puisque le groupe reste présent à 90 %. « Nous aurons, souligne le coprésident André Marin, la montée de quelques juniors qui ont fait leur preuve à leur niveau, ainsi que l’arrivée de dix joueurs provenant de clubs environnants de la banlieue montalbanaise. La saison prochaine, 50 % de l’effectif seniors sera issu de la formation bressolaise (école de rugby et pôle jeunes, N.D.L.R.) ». Et d’ajouter : « Sur deux saisons, l’effectif seniors devra se composer de 80 % de jeunes issus de la filière bressolaise. »

Ce qui montre d’une part que la formation est un enjeu capital, d’autre part que la qualité des éducateurs est évidente. L’école de rugby est composée d’une centaine de jeunes joueurs drivés par vingt-cinq éducateurs et dirigeants. Elle est autonome et constitue l’avenir du club. Le pôle jeunes (cadets-juniors) est riche de 60 joueurs et 10 encadrants. Sur le plan financier, l’ASB connaît une saine gestion grâce aux 84 partenaires (il est vrai que le bassin économique montalbanais est riche) et à l’aide précieuse de la municipalité. Et puis le club ne compte-t-il pas un fort noyau de dirigeants bénévoles qui assurent un fonctionnement sain et serein de l’ASB ?

Association sportive bressolaise

Date de création : 1967.
Nombre de licenciés : 300.
Plus haut niveau atteint : Fédérale 3 (2005-2006).
Palmarès : champion Midi-Pyrénées Promotion Honneur (2002), Troisième Série (1973), Quatrième Série (1970).
Budget : 125 000 €
En 2015-2016 : 1er en Promotion Honneur Midi-Pyrénées au terme des matchs de poule (ce qui a permis la montée en Honneur) et quart de finaliste, éliminé en trente-deuxième de finale du championnat de France

Par Christian Stierlé

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?