RIO 2016 : Les Bleus réalisent un exploit pour commencer

  • RIO 2016 : Les Bleus réalisent un exploit pour commencer
    RIO 2016 : Les Bleus réalisent un exploit pour commencer
Publié le , mis à jour

La France crée la première sensation du tournoi en s'imposant contre l'Australie 31-14. Entame idéal pour les Bleus. 

Résumé du match :   

 

Les Français avaient un plan. Surprendre l'Australie lors du match d'ouverture qui est toujours un match piège pour les grosses écuries. Un plan qui a parfaitement fonctionné. A la mi-temps, les Bleus menaient 17 à 0, face à la quatrième nation mondiale. L'Australie n'avait qu'une seule occasion de venir dans les vingt-deux mètres tricolores, perturbée par la domination française dans le secteur aérien.

 

Après la pause, les Australiens décidaient de taper tous leurs renvois sur Stéphen Parez, qui n'est pas le grand des joueurs de Frédéric Pomarel. Avec des munitions, ils revenaient rapidement dans la rencontre avec deux essais en trois minutes. Mais après l'orage, et alors que tous les joueurs souffraient physiquement, Terry Bourhaoua jouait rapidement une pénalité pour ramener les Bleus dans les vingt-deux mètres australiens alors que les Bleus n'avaient plus que trois points d'avance (17-14). Le capitaine français a été le grand monsieur de cet exploit (trois essais marqués) mais surtout cette relance permettait à ses coéquipiers d'inscrire deux nouveaux essais dans la dernière minute pour donner une ampleur inattendue au score, assommant les Australiens qui ne s'attendaient certainement pas à un tel accueil à Rio.

 

 

 

Australie – France

Arbitre : Mike Adamson (GBR)

 

Evolution du score : 0-7, 0-14, 0-17 (mt) 7-17, 14-17, 14-24, 14-31 (score final)

 

Australie : 1E Parahi (8e), Jenkins (10e) 2T Stannard

 

France : 4E Bouhraoua (4e, 7e, 14e), Dall'Igna (13e) 4T Bouhraoua (4e, 7e 13e), Inigo (14e), 1P Bouhraoua (7e)

 

AUSTRALIE : 2. Parahi, 6. Foley, 9. Jenkins (cap), 3. Hutchison, 4. Holland, 5. Stannard, 7. Clark.
Remplaçants :
1. Malouf, 8. McCutcheon, 10. Fa'alava'au, 11. Porch, 12. Cusack.

 

FRANCE : 1. Laugel, 2. Dall Igna, 8. Lakafia, 4. Bouhraoua, 5. Parez, 6. Barry, 7. Vakatawa.
Remplaçants : 3. Cler, 9. Aicardi, 10. Candelon, 11. Valleau, 12. Inigo.

 

 

 

 

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?