Matchs amicaux : une classe d'écart

  • Matchs amicaux : une classe d'écart
    Matchs amicaux : une classe d'écart
Publié le , mis à jour

Le champion de France en titre a facilement disposé du promu Bayonnais pour ce dernier match amical avant la reprise. 

Résumé du match : 

 

Entre le champion de France et le nouveau promu, l’écart a été sensible. Le Racing n’a pas eu de mal à s’imposer face à une équipe bayonnaise en manque de puissance, de vitesse, mais surtout d’efficacité. Les basques ont essayé d’exploiter leurs ballons mais sans jamais percer le rideau défensif parisien, et en commettant souvent des maladresses à la conclusion. Le Racing, déjà prêt, a imposé son rythme, sa force de percussion, son jeu plus fluide et réaliste, mettant les bayonnais dans l’expectative avant d’attaquer le championnat.

 

BAYONNE-RACING 92 14-29

A BAYONNE - jeudi 20 heures

12105 Spectateurs

Arbitre : M.Garcès

 

Evolution du score : 0-7, 0-14 (mt) ; 0-19, 7-19, 7-24, 14-24, 14-29 (score final)

 

Bayonne : 2 E Ducat (64e), Labouyrie (77e), 2T Saubusse (64e), Méret (77e)
Racing 92 : 5 E Lacombe (3e, 34e), Brugnaut (45e), Chauveau (74e), Robinson (80e)

 

BAYONNE : 15.Bustos Moyano; 14.Martial, 13.Le Bourhis, 12.Whitelock, 11.Fuster ; 10.Du Plessis, 9.Rouet ; 7.Chouzenoux, 8.Van Lill, 6.Lespinasse ; 5.Jaulhac, 4.Huete ; 3.Cittadini, 2.Leiataua, 1.Schuster
Entrés en cours de jeu : Khinchagishvili, Ayarza, Bordenave, Labouyrie, Choirat, Broster, Donnelly, Ducat, Oulaï Dion, Marmouyet, Beattie, Saubusse, Méret, Jané, Laveau, Tisseron, Duhalde, Mamao, Duputs

 

RACING 92 : 15.Dulin; 14.Rokocko, 13.Tuitavake, 12.Chavancy, 11.Thomas ; 10.Carter, 9.hart; 7.Missoup, 8.Claasen, 6.Voisin ; 5.Van Der Merve, 4.Carizza  ; 3.Tameifuna, 2.Lacombe, 1.Afatia
Entrés en cours de jeu : Brugnaut, Szarzewski, Gomes Sa, Dubarry, Palu, Godener, Motoc, Ducalcon, Chauveau, Goosen, Andreu, Vulivuli, Laulala, Reynaert, Robinson, Dambielle, Talès, Vartanov

 

Les meilleurs : Afatia, Tameifuna, Claasen, Voisin, Carter, Dulin, Goosen, Vulivuli ; Cittadini, Van Lill, Whitelock, Martial, Labouyrie, Donnelly,

 

L’infirmerie

Bayonne : Rouet est sorti sur un coup à la tête, mais sans gravité

 

Edmond Lataillade

 

 

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?