[Rio 2016] Les 5 meilleurs joueurs du tournoi

  • [Rio 2016] Les 5 meilleurs joueurs du tournoi
    [Rio 2016] Les 5 meilleurs joueurs du tournoi
Publié le , mis à jour

Maintenant que le premier tournoi olympique de rugby à 7 de l'histoire est dans le rétroviseur, c'est le moment de faire le bilan. Nous avons décidé de mettre en lumière cinq joueurs qui ont éclaboussé la compétition de leur talent.

Josua Tuisova 

Il n'avait que très peu d'expérience à VII mais faisait partie de ses rares quinzistes qui avait réussi à se faire une place dans cette discipline si particulière. Force est de constater que sur la pelouse de Rio, Josua Tuisova n'a pas volé sa sélection. Il a tout simplement été l'un des meilleures joueurs au sein de l'équipe médaillée d'or. Les mauvaises langues diront qu'il coûtait en moyenne un essai par match à son équipe. Quand bien même, ses qualités offensives faisait de lui un joueur indispensable. Le genre d'ailier qui peut transformer une action sans danger qui ne va nulle part en un essai venu d'ailleurs. Car au final, si le Toulonnais peu se montrer coupable d’errances défensives, ses fulgurances en attaques compensent plus que largement.

Cecil Afrika

Si la médaille de bronze est une déception pour une équipe comme l'Afrique du Sud, deuxième nation mondiale et programmée pour affronter les Fidji en finale, quelques individualités ont éclaboussé le tournoi. C'est la cas de Cecil Afrika. Avec le deuxième total de point le plus élevé du tournoi (42 points, derrière Terry Bouhraoua), dont quatre essais, Cecil Afrika a tout tenté pour ramener une médaille aux BlitzBoks. Malheureusement, Afrika devra se contenter du bronze, mais il s'est une fois de plus imposer comme l'un des tout meilleurs joueurs de 7 au monde.

Lomano Lemeki

Le Japon est LA bonne surprise de cette compétition. Malgré une quatrième place frustrante, les Nippons ont su se montrer à leur avantage durant le tournoi. Et si leur collectif a été impressionnant, il a forcément été porté par ses individualités. L'occasion pour vraiment découvrir Lomano Lemeki,. Puissant, rapide et technique, le pilier gauche japonais a toutes les qualités du joueur de rugby à 7. Ce n'est pas anondin si le World Rugby Sevens a décidé de le mettre dans sa « Dream Team » du tournoi, aux côtés des Tuisova et autres Kunatani.

Dan Norton

Il a débuté l’aventure avec l’Angleterre en 2009. Ses points forts ? Sa pointe de vitesse supérieure à la moyenne et sa qualité de finition. Il est d’ailleurs le second meilleur marqueur d’essai de l’histoire de la Grande Bretagne. Lors de ce tournoi, il a été le plus efficace en nombre d’essai inscrit de son équipe (4). Il a d’ailleurs permis au Royaume-Uni de ne pas finir fanny lors de la finale en marquant le seul essai des siens. On aurait pu mettre Dan Bibby et James Davies, le frère de l’ancien clermontois Jonathan Davies.

Semi Kunatani 

Le Stade Toulousain ne s’est pas trompé en recrutant le Fidjien Semi Kunatani, spécialiste du rugby à 7. Âgé de 24 ans (1,92 m et 98 kg), il s'est engagé pour deux saisons et se positionnera au sein des trois-quarts. Lors de ce tournoi olympique, le néo-stadiste a tout simplement été phénoménal comme toute son équipe d’ailleurs. Il a transpercé les lignes de quasiment toutes les formations du tournoi, tantôt passeur décisif, tant finisseur, il a fini logiquement dans l’équipe-type de la compétition.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?