De vraies raisons d’y croire

  • De vraies raisons d’y croire
    De vraies raisons d’y croire
Publié le , mis à jour

Fédérale 2 - En retrouvant leur rang de numéro deux derrière le SUALG, les Lot-et-garonnais de Marmande combleraient le manque à l’origine de leurs déboires précédents.

Au Panthéon ovalien des clubs qui ont figuré parmi les grands de leur époque, l’US Marmande pourrait revendiquer une petite place. Le professionnalisme est passé par là, la réalité économique aussi et les Lot-et-Garonnais sont rentrés dans le rang. Ils ont même subi il y a trois ans l’outrage d’une rétrogradation historique en Fédérale 2. Rien ne sera plus tout à fait comme avant, quand les Moretti, Bonetti, Tauzin ou Crenca, sans remonter à… Albert Ferrasse, défendaient une certaine idée du rugby local. Cependant, l’USM actuelle rêve de reconquête et cette saison 2016-2017 marque un tournant accentué par une restructuration en profondeur sans pour autant rompre avec l’histoire de l’USM dont le manager général Franck « Mattéo » Tauzin, de retour au bercail, est l’un des garants. Le nouveau président (et ancien joueur) Jacky Arpoulet conduit fermement ce projet de reconstruction et le chef d’entreprise a tracé un chemin : « Nous nous sommes donnés deux à trois ans pour retrouver la Fédérale 1. Si nous voulons changer sans révolutionner et accroître notre efficacité, il nous faut un secteur administratif parfaitement réglé, et le sportif également. Il faut avoir l’envie de faire avec des hommes qui parlent le même langage. »

Jacky Arpoulet n’a aucun doute sur la capacité de son club à rebondir. Son jugement est fondé sur deux critères objectifs. D’abord, la municipalité croit au projet et suit le club dans sa démarche. Ensuite, le tissu économique permet à l’USM d’afficher un budget de 730 000 € en adéquation avec ses ambitions. « Le club d’entreprises créé il y a cinq ans, « la table Dartiailh », ne cesse de grandir, apprécie Jacky Arpoulet. Il est notre principal partenaire, mais nous n’exploitons que 40 % du potentiel économique local. Nous avons d’ailleurs embauché un commercial. »

Les voyants au vert

En Lot-et-Garonne, l’USM a toujours historiquement figuré en deuxième position derrière le SU Agen. Ce statut, les Marmandais sont en passe de le retrouver. Les infrastructures et les finances sont des armes indéniables, reste le sportif car le manager Franck Tauzin a raison d’affirmer que « c’est du terrain que viendra la vérité ». Et « Mattéo » d’exprimer son optimisme : « Avec Julien Bouic et son cousin Guillaume Bouic, nous avons choisi un staff de qualité qui nous donne envie d’aller chercher notre objectif. Entre cet encadrement, le bon recrutement et les joueurs que nous avons conservés, nous sommes hyperconfiants. Des Marmandais motivés par le projet sont aussi revenus. »

Ce n’est pas non plus un détail si l’USM disposera dans son arsenal de trois buteurs : Mickaël Bécat qui a parfaitement assuré son rôle la saison dernière, l’Anglais Cameron Ring et Nicolas Dupouy. Lors des premiers entraînements, l’ancien attaquant agenais Guillaume Bouic a ressenti des ondes positives, et son cousin Julien, ex-pilier, va se charger de cimenter le bloc des avants. À la conjonction des deux courants, un rugby total axé sur le mouvement et dont le concept a été établi d’un commun accord entre manager et encadrement seniors en tenant compte des spécificités de l’effectif. La machine marmandaise est ainsi prête à (re) passer la vitesse supérieure. Autour du club il y a visiblement une attente et l’engouement suscité par l’assemblée générale en atteste. Ce qui ne signifie pas que le chantier est achevé, loin s’en faut, mais les acteurs de la reconstruction sont unanimes pour décréter que les voyants sont au vert.

Union sportive marmandaise

Date de création : 1911

Nombre de licenciés : 330

Plus haut niveau atteint : Groupe A.

Palmarès : champion de France du Groupe B en 1985

Budget : 730 000 €

En 2015-2016 : Fédérale 2, 4e de la poule 8. Qualifié. Battu par Saint-Sulpice-sur-Lèze en seizième de finale, maintenu

Par Gérard PIFFETEAU

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?