[Saga Top 14] Trinh-Duc, l’inattendu successeur

  • [Saga Top 14] Trinh-Duc, l’inattendu successeur
    [Saga Top 14] Trinh-Duc, l’inattendu successeur
Publié le , mis à jour

Après douze saisons passées à Montpellier, il portera fièrement le maillot floqué du muguet. Très attendu, le demi d’ouverture tentera de relever un défi à la hauteur de son talent.

Depuis 2014 et le départ en retraite de Jonny Wilkinson, beaucoup de Toulonnais cherchent inlassablement son successeur. De Willie Du Plessis à Frédéric Michalak, en passant par Tom Taylor, le RCT a testé différentes alternatives, sans succès. Certes, Matt Giteau a souvent été aligné avec brio mais son replacement à l’ouverture laissait un grand vide au centre du terrain et ses nombreuses blessures ne lui ont pas réellement permis d’enchaîner. Alors, en arrivant à la tête du RCT, le nouveau manager, Diego Dominguez, avait fait du poste de numéro 10 l’une des priorités de son recrutement. Et en faisant signer François Trinh-Duc, le club varois pourrait avoir trouvé la solution à ses maux. S’il s’éloigne indiscutablement du profil tant apprécié du métronome anglais, l’international français va apporter de la folie à un jeu parfois stéréotypé. Capable de dynamiter une défense à tout moment, François Trinh-Duc est très attendu sur la rade. Le joueur, qui a défendu le maillot montpelliérain pendant plus de deux cents matchs (entre 2004 et 2016), a conscience que le challenge qui l’attend est immense. « J’étais habitué à Montpellier et à ses infrastructures. C’est vrai qu’ici tout va changer : mes habitudes, ma vie de club. Maintenant c’est à moi de montrer que je suis à la hauteur de ce challenge. » Et si c’était lui le tant attendu successeur, capable de redonner sa splendeur au RCT ?

Délesté du jeu au pied

Déjà contacté par le club varois deux ans auparavant, le joueur avait hésité avant de refuser. Mais cette fois, hors de question de passer de nouveau à côté d’une telle opportunité. « Le RCT est un club formidable, une référence mondiale. Quand un club comme celui-ci vous sollicite, c’est dur de ne pas sauter sur l’occasion. » Tant mieux car le club toulonnais compte sur les qualités de puncheur de François Trinh-Duc pour redonner de la cohérence à sa ligne d’attaque. Et s’il lui a souvent été reproché d’être irrégulier dans son jeu au pied, l’ouvreur international bénéficiera de l’expertise de Diego Dominguez et Jonny Wilkinson dans ce secteur de jeu. Mais dans un groupe composé de Leigh Halfpenny, Ayumu Goromaru, Pierre Bernard ou, bien évidemment, Matt Giteau, le néo-Varois devrait, en plus, être délesté de cette responsabilité. De quoi se concentrer uniquement sur l’animation du jeu. Mis en tribune par Jack White lors de ses derniers mois dans l’Hérault, François Trinh-Duc aura à cœur de réussir ses premiers pas sous ses nouvelles couleurs. « Signer à Toulon est pour moi la meilleure solution pour progresser dans ma carrière. » Le joueur a également fait part de son impatience de découvrir la ferveur du stade Mayol et ça tombe bien : Mayol est pressé de le voir en Rouge et Noir.

Par Perrick Ilic-Ruffinati

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?