Tillous-Borde de retour aux affaires

  • Tillous-Borde de retour aux affaires
    Tillous-Borde de retour aux affaires
Publié le , mis à jour

Après une opération au genou gauche et sept mois d'indisponibilité, Sébastien Tillous-Borde retrouvera le Top14 dimanche.  

Le 23 janvier dernier, alors que le RCT affrontait Bath (victoire 19-14), Sébastien Tillous-Borde avait dû quitter ses partenaires à la 72e minute. Son genou gauche cloué dans un ruck, le demi de mêlée laissait sa place à Éric Escande. Résultat ? Une opération du ligament latéral interne et une indisponibilité qui avait privé Toulon de son demi de mêlée jusqu'à la fin de saison. Un cauchemar qui prendra fin dimanche, car sept mois après sa blessure, l'international tricolore retrouvera la compétition face à Bayonne. S'il a participé aux deux rencontres amicales face au Stade français (40-12) et au Stade toulousain (26-19) Sébastien Tillous-Borde attend impatiemment de retrouver le Top14. « C'est vrai que ça fait un petit moment que je me prépare pour revenir. J'ai joué les deux premiers matchs amicaux mais je suis content de reprendre vraiment. Ça va me faire du bien. » Comment a-t-il vécu son éloignement des terrains ? « C'est la loi du sport. Mais à partir du moment où je me suis fait opérer je me suis mis en tête de revenir le mieux et surtout le plus vite possible. Ça a pris un peu de temps mais il fallait bien se soigner. ». Car si cette opération au genou a été un coup d'arrêt, elle faisait suite à une douleur que le numéro neuf traînait depuis près de deux ans. Et si l'opération a été lourde, Sébastien Tillous-Borde est ravi d'être passé sur le billard : « C'est vrai que j'ai joué un petit moment blessé. Ça fait partie du sport, mais à un moment il a fallu passer sous le bistouri. C'était le processus à suivre et maintenant je vais enfin pouvoir jouer libéré. » Une deuxième jeunesse en quelques sortes...

Nouvelle saison, nouveaux repères

Mais nouvelle saison veut dire nouveaux joueurs, nouveaux repères et, dans le cas du RCT, nouveau staff : des changements qui ne se sont pas faits sans vagues du côté de la Rade. Mais malgré l'imbroglio qui a animé l'été toulonnais, Sébastien Tillous-Borde considère que la transition s'est faite en douceur. « Depuis le départ de Bernard, Diego a pris les choses en main. Certaines choses ont changé car ils n'abordent pas le management de la même manière. Diego a moins d'expérience mais c'est quelqu'un de très structuré. Je ne dis pas que Bernard ne l'était pas, mais Diego est très pointu et c'est une bonne chose pour nous les joueurs. […] Nous ne repartons pas de zéro, même si nous essayons de reconstruire quelque chose de différent et de recréer un groupe. » Reste désormais à valider cette préparation sur le terrain. Et là aussi la situation a bien évolué entre la blessure du demi de mêlée et son retour dimanche à Bayonne. Tom Taylor, Frédéric Michalak et les automatismes qui allaient avec ont été remplacés par Pierre Bernard et François Trinh-Duc. S'il a déjà évolué avec Pierre Bernard à Castres et qu'il a côtoyé le Montpellièrain en équipe de France, le triple champion d'Europe reste pourtant lucide : « Dans six mois nous aurons plus d'affinités ». Avant d'aller à l'essentiel, au moins dans un premier temps : « Nous nous connaissons déjà, mais au début nous n'allons pas nous poser trop de questions ». Un genou neuf et de la confiance retrouvée, le demi de mêlée de 31 ans aura en tout cas à cœur de prouver qu'il lui reste encore quelques belles années devant lui."

Par Pierrick Ilic-Ruffinatti

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?