Les Blacks, une nouvelle fois dans l'histoire

  • Les Blacks, une nouvelle fois dans l'histoire
    Les Blacks, une nouvelle fois dans l'histoire
Publié le , mis à jour

Pour le match d'ouverture du Rugby Championship, les Néo-Zélandais se sont imposés à Sydney (42-8). Ils infligent ainsi la plus grosse défaite aux Australiens sur leur territoire.  

Résumé du match : 

Ce samedi, en ouverture du Rugby Championship, la Nouvelle-Zélande a surclassé les Australiens à Sydney (42-8) dans un match où les Wallabies n'ont pas existé. En ouvrant le score dès la deuxième minute par une pénalité de leur ouvreur Bernard Foley, les Jaunes débutaient pourtant leur match de la meilleure manière. Mais une fois rentré dans leur rencontre, les Blacks ont déroulé. Dès la sixième minute, le centre Ryan Crotty aplati en coin après avoir éviter trois plaquages successifs de Petty, Giteau et Genia. Cantonné dans la partie australienne, les Blacks ne sont pas inquiétés et en profitent pour répéter leur rugby à l'image de Retallick qui se joue de la défense en effectuant des passes de trois quarts après contact. Dix minutes avant la mi-temps, le récent vainqueur du Super Rugby, Beauden Barrett mystifie l'arrière-garde australienne et y va de son essai. Une situation qui se réitéra deux fois avant la rentrée aux vestiaires par l'intermédiaire de Kaino après un contre sur un renvoi de Folau et Naholo. A la mi-temps les Blacks mènent (32-3).

 

Le deuxième acte sera un peu moins douloureux au niveau comptable pour les Australiens mais dans le jeu, les Néo-Zélandais ont encore le dessus. Dominateurs et toujours installés dans la partie des Wallabies, les hommes de Steve Hansen inscriront deux nouveaux essais. Les hommes de Cheika iront tout de même aplatir un ballon dans l'en-but kiwi en fin de match pour « sauver » l'honneur. Un honneur qui aura été sacrément écorché avec cette défaite (8-42). La plus grosse jamais enregistrée en Australie.  

Fiche technique :

A Sydney, ANZ Stadium – 20h

65328 spectateurs

Evolution du score : 3-0, 3-7, 3-10, 3-13, 3-20, 3-25, 3-32 (mt) 3-37, 3-42, 8-42 (fin du match)

Nouvelle-Zélande : 15.Dagg – 14.B.Smith, 13.Fekitoa, 12.Crotty, 11.Naholo – 10.Barrett (o), 9. A.Smith (m) – 7.Cane, 8. Read (cap), 6. Kaino – 5. Whitelock, 4. Retallick – 3. Franks, 2. Taylor, 1. Crockett

Remplaçants: 16. Coles, 17. Hames, 18. Faumuina, 19. Squire, 20. A. Savea, 21. Perenara, 22. Cruden, 23. J. Savea.

Sont entrés en jeu : Coles, J. Savea, Cruden, Squire, Faumuina, Hames, A.Savea, Perenara

Carton jaune : Read (73e)

Australie : 15.Folau – 14.Ashley-Cooper, 13.Kuridrani, 12.Giteau, 11.Haylett-Petty – 10.Foley, 9.Genia - 7.Hooper, 8.Pocock, 6.McCalman – 5.Simmons, 4.Douglas – 3.Kepu, 2.Moore (cap), 1.Sio

Remplaçants: 16.Polota-Nau, 17.Slipper, 18.Ala'alatoa, 19.Mumm, 20.Fardy, 21.Phipps, 22.Toomua, 23.Horne.

Sont entrés en jeu : Toomua, Horne, Phipps, Polotoa-Nau, Mumm 

Nouvelle-Zélande : 5E Crotty (6'), Barrett (26'), Kaino (31'), Naholo (39'), Coles (56'), J.Savea (59') ; 2P Barrett (16', 22'); 3T Barrett (8', 26', 39').

Australie : 1E Phipps (75e) ; 1P Foley (3e).

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?