Retour gagnant pour Bayonne !

  • Retour gagnant pour Bayonne !
    Retour gagnant pour Bayonne !
Publié le , mis à jour

Trop indisciplinés, et tombés sur des Bayonnais pleins d’envie qui ne voulaient pas rater leur retour en Top 14 dans leur temple de Jean-Dauger, les Toulonnais s’inclinent 28-23 en clôture de cette première journée de championnat.

 

Résumé du match

Dans un stade chauffé à blanc, où les supporters s’époumonent sur la traditionnelle Peña Baiona d’avant-match, Bayonne démarre la rencontre tambour battant à l’image de son capitaine, le troisième ligne casqué Jean Monribot auteur d’une charge rageuse et d’une prestation trois étoiles durant 80 minutes. La première mi-temps est l’occasion de voir les deux équipes se rendre coup pour coup. Toulon, imprécis dans son jeu, et peu amène balle en main se fait piéger sur un contre bayonnais à la 17ème minute, conclut par Grégory Arganèse, très en vue. Les Toulonnais indisciplinés au possible ne peuvent s’en remettre qu’à leurs individualités. Charles Ollivon se rappelle au bon souvenir de Jean-Dauger en inscrivant un essai plein de malice à la 29ème minute. Au soutien de ses avants le Toulonnais s’extirpe du ruck et va marquer. Toulon recolle au score 13-13 avant la mi-temps. La deuxième période se joue sur un gros rythme avec peu de temps morts. À ce jeu-là, Bayonne se montre intraitable. Récompensés de leurs efforts à la 49ème minute avec un nouvel essai de Grégory Arganèse à la conclusion d’un groupé pénétrant, les Basques enterrent les derniers espoirs toulonnais d’un sublime essai à la 64ème initié par le demi de mêlée Rouet et inscrit par le capitaine Jean Monribot (28-16). Toulon marque un essai à la 71ème par Taofifenua, mais maladroits et peu inspirés (que de ballons rendus en touche), les Varois doivent se contenter du bonus offensif (28-23).

 

L’essai du match 

Bayonne a fait parler la poudre par trois fois durant le match mais sans rien n’enlever aux deux premières réalisations basques, le dernier essai est sans doute le plus important. D’un ballon de récupération dans ses 22 mètres, le demi de mêlée Rouet remonte tout le terrain pour passer la défense toulonnaise en revue et servir à hauteur son capitaine Jean Monribot qui n’a plus qu’à aller marquer sans opposition. Un essai de trois-quarts conclu par un avant, Vincent Etcheto peut être satisfait.

 

Tournant du match

57ème minute, la touche est bayonnaise sur la ligne des 50m, le Toulonnais Juanne Smith se met à la faute en retenant en l’air le deuxième ligne bayonnais Tom Donnelly. M.Attalah, l’assesseur de la rencontre n’hésite pas, il sort le carton jaune contre le Sud-Africain. Toulon encaisse un troisième essai de l’Aviron pendant l’infériorité numérique. 28-16, l’écart est fait, les Rouge et Noir ne reviendront pas malgré une fin de partie honorable.

 

Homme du match

Le troisième ligne capitaine Monribot a montré la voie à ses coéquipiers par sa féroce envie et son abattage précieux en troisième ligne. Admirable de ténacité, toujours au soutien, et encourageant ses coéquipiers même lorsqu’ils subissaient en mêlée fermée, l’ancien joueur d’Agen a démontré que Bayonne compte bien se battre dans ce Top 14. Précieux.

 

 

Bayonne 28 – 23 Toulon (MT 13-13)

FICHE TECHNIQUE

A BAYONNE – Dimanche à 18 h 15

Arbitre : M. Attalah (FC)

Évolution du score : 3-0, 3-3, 3-6, 10-6, 13-6, 13-13 (MT) ; 16-13, 23-13, 23-16, 28-16, 28-23 (score final).

 

BAYONNE : 3E Arganese (18e, 50e), Monribot (65e) ; 2T Bustos Moyano (18e), Du Plessis (50e) ; 3P Bustos Moyano (3e), Du Plessis (23e, 48e).

Blessé : Bustos Moyano

 

TOULON : 2E Ollivon (30e), Taofifenua (71e) ; 2T Halfpenny (30e, 71e) ; 3P Halfpenny (9e, 13e, 55e)

Carton jaune : Smith (56e, jeu dangereux)

 

BAYONNE > 15. Bustos Moyano (22. Tisseron MT); 14. Martial, 13. Le Bourhis, 12. Jané, 11. Fuster ; 10. Du Plessis, 9. Rouet (20. Saubusse 73e) ; 7. Chouzenoux, 8. Van Lill (21. Beattie 55e), 6. Monribot (Cap.) ; 5. Donnelly (19. Oulai-Dion 68e), 4. Huete (18. Jaulhac 48e) ; 3. Choirat (23. Cittadini MT), 2. Arganese (16. Leiataua 55e), 1. Khinchagishvili (17. Schuster 60e).

 

TOULON > 15. Halfpenny ; 14. Blanc (20. Bastareaud 55e), 13. Mermoz, 12. Nonu, 11. Yobo ; 10. Trinh-Duc (21. Bernard 64e), 9. Tillous-Borde (22. Pélissié 55e) ; 7. Lobbe (Cap.), 8. Ollivon, 6. Gorgodze (19. Smith 55e) ; 5. Taofifenua, 4. Suta (18. Manoa MT); 3. Van der Merwe (23. Chilachava 53e), 2. Alkhazashvili (16. Orioli MT), 1. Fresia (17. Chiocci 53e).

Les buteurs

Bustos Moyano (1P/1, 1T/1), Du Plessis (2P/2, 1T/2, 0DG/1) ; Halfpenny (3P/3 ; 2T/2), Trinh-Duc (0DG/1)

 

Les meilleurs

À Bayonne, Arganese, Rouet, Monribot,Donnelly, Martial ; à Toulon,Fernandez-Lobbe, Ollivon, Halfpenny.

 

 

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?