[Top 14] Le XV de la 1ère journée

  • [Top 14] Le XV de la 1ère journée
    [Top 14] Le XV de la 1ère journée
Publié le

La première journée de Top 14 a livré son verdict dimanche avec en clôture la victoire des Bayonnais chez eux à Jean Dauger face au vice-champion de France toulonnais. L’occasion pour Midi-Olympique de délivrer son premier XV de la saison.

15. Yoann Huget (Stade Toulousain)

Pour son grand retour à la compétition après sa grave blessure aux ligaments du genou droit lors de la Coupe du monde 2015, le Toulousain n’a pas déçu. Huget a montré qu’il avait toujours ses qualités de vitesse et d’explosivité. Positionné à l’arrière en l’absence de Maxime Médard blessé, l’habituel ailier s’est montré tranchant dans ses initiatives franchissant le rideau montpelliérain à plusieurs reprises. Huget est de retour pour le plus grand bonheur des supporters toulousains.

 

14. Gabriel Lacroix (Stade Rochelais)

Révélation de la saison passée du côté rochelais, l’ailier a livré une prestation aboutie samedi soir face à Clermont. À la réception d’un coup de pied à suivre de Murimurivalu, il s’est permis de griller la politesse à Strettle pour inscrire le premier essai des Maritimes à la dixième minute et ainsi recoller au score. Propre en défense, Lacroix est en train de devenir une des valeurs très sûres de l’arrière-garde rochelaise.

 

13. Pierre Aguillon (Stade Rochelais)

Le centre rochelais n’a comme souvent pas donné sa part aux chiens en défense ni en attaque d’ailleurs. Joueur de caractère, Aguillon a sonné la révolte alors que La Rochelle était dans le dur. Dans un match où aucune des deux équipes ne voulaient lâcher prise, son envie a été contagieuse.

 

12. Robert Ebersohn (Castres Olympique)

Quelle entrée en matière sous ses nouvelles couleurs ! La nouvelle recrue castraise a su bonifier le jeu de son équipe. L’ancien Montpelliérain présent sur tous les fronts face aux Palois a réussi sa première à Pierre-Antoine. Intraitable en défense, véloce et puissant, Ebersohn a aussi franchi la ligne de défense béarnais à plusieurs reprises. Déjà précieux.

 

11. Alexis Palisson (Stade Toulousain)

Promis à un match difficile face aux très physiques Montpelliérains, Palisson ne s’est pas échappé. Auteur du premier essai de la rencontre à la 9ème minute suite à une remise intérieure de Jean-Marc Doussain, son travail défensif est aussi à saluer.

 

10. Jules Plisson (Stade Français)

29 pts au compteur pour débuter la saison ! À trois points seulement du record de points inscrits sur une rencontre (par Cédric Rosalen avec Narbonne face à Montauban lors de la saison 2006-2007), Plisson a offert un beau cadeau à ses partenaires, le jour de son vingt-cinquième anniversaire. Le Stade Français est le premier leader du Top 14 et Plisson n’y est pas pour rien.

 

9. Yann Lesgourgues (Union Bordeaux-Bègles)

Titulaire pour la première de la saison à Chaban-Delmas, face au champion de France le Racing 92, Lesgourgues a livré une partie pragmatique à l’image son équipe. Il a aussi su accélérer le jeu quand cela était nécessaire. Ébouriffant par ses accélérations, l’ancien Biarrot a montré à Baptiste Serin (qui l’a remplacé à la 58ème) qu’il comptait bien se mêler à la lutte pour le poste de titulaire.

 

8. Carl Fearns (Lyon)

Dans un match dominé par l’ennui et une cascade d’imprécisions, le troisième ligne anglais a fait avancer son équipe gêné par la puissance briviste et malmené en conquête et dans les rucks. Précieux dans le jeu, Fearns a tiré ses coéquipiers vers le haut, leur permettant d’accrocher un nul à domicile.

 

7. Piula Fa’asalele (Stade Toulousain)

Débarqué du Tarn et de Castres, Fa’asalele s’est montré incisif pour son premier match sous ses nouvelles couleurs. Face à un adversaire réputé pour sa grosse densité physique, il a permis à Toulouse de faire mieux que résister. Le Stade a fait une bonne pioche.

 

6. Jean Monribot (Aviron Bayonnais)

Le capitaine courage ! Monribot omniprésent durant tout le match a emmené les Basques vers la victoire à Jean-Dauger. Auteur d’un essai à la 64ème minute et d’une performance majuscule face à un des favoris du championnat, Monribot a démontré que Bayonne compte bien se battre dans ce Top 14.

 

5. Loïc Jacquet (Castres Olympique)

La tour de contrôle du CO. Parti de Clermont pour une nouvelle aventure, le deuxième ligne expérimenté a été le plus visé lors des lancers castrais ne perdant aucun ballon. Avec son compère ,le capitaine Capo Ortega, il s’est montré très efficace dans le jeu courant et les tâches plus obscures.

 

4. Luke Jones (Union Bordeaux-Bègles)

Le jeune seconde ligne australien n’a pas connu trop de problèmes d’acclimatation pour son premier match avec l’UBB. Lancé dans le grand bain face au Racing 92, Jones a délivré une partie étonnante. Relativemnent fin par rapport à certains de ses concurrents, Jones s’est deméne avec ou sans ballon, rivalisant sans souci dans le combat face à Carizza et Van der Merwe .

 

3. Damien Tussac (Castres Olympique)

Quelle assise en mêlée fermée ! La mêlée tarnaise a été dominante durant toute la rencontre, en partie grâce à la puissance de Damien Tussac. L’ancien Montalbanais, passé par la Pro D2 a appuyé là où ça faisait mal face aux Palois. Castres va compter sur lui cette saison.

 

2. Grégory Arganèse ( Aviron Bayonnais)

Le premier avant à inscrire un doublé lors de cette journée d’ouverture. Le talonneur, très en vue durant tout le match contre Toulon n’aura pas ménagé ses efforts pour permettre aux Basques de s’offrir le scalp des Varois. Renaissance.

 

1. Sébastien Taofifenua (Union Bordeaux-Bègles)

Un essai non accordé en tout début de rencontre, mais une première mi-temps au four et au moulin. Bordeaux-Bègles a tenu la dragée haute au pack champion de France, grâce à sa première ligne où Taofifenua faisait office de taulier. Le joueur a su offrir en plus des solutions dans le jeu courant où sa force de pénétration est toujours aussi importante. Prometteur pour la suite.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?