• Le label « fait maison »
    Le label « fait maison »
Publié le / Modifié le
La vie des clubs

Le label « fait maison »

Fédérale 3 Après une saison maîtrisée en Honneur, la Tour du Pin espère s’installer de façon durable en Fédérale 3.

Et si le RCVT s’installait durablement en Fédérale 3 ? Après un passage éclair en 2014-2015, conclu par une relégation logique, les Nord-Isèrois ont optimisé leur descente en Honneur et validé leur retour direct au sein de la cinquième division française. Au cours d’une saison maîtrisée, les Turripinois ont brillé et se sont offert un parcours exceptionnel, avec en point d’orgue une finale de championnat de France. Et malgré la défaite face à Soustons (21-6), l’aventure a marqué le groupe, à jamais. « Des finales de championnat de France nous n’en disputerons pas toutes les saisons et les joueurs ont pris conscience de la chance qu’ils s’étaient offerts, raconte Philippe Ferrard, le président du RCVT. La défaite en finale ? Nous nous en sommes remis le soir même ! Nous sommes tombés face à une équipe qui avait deux fois notre niveau, alors nous n’avons aucun regret. » Comme il préfère voir le verre à moitié plein, le président affirme que cette expérience servira de vécu à un groupe encore très jeune.

Recrutement made in RCVT

Mais à l’heure de retrouver la Fédérale 3, le club turripinois a dû renforcer ses troupes. Et pour confirmer son renouveau les dirigeants ont tout simplement fait appel à près de trente-cinq joueurs - pour huit signatures - passés par les équipes de jeunes de La Tour-du-Pin. L’objectif ? « Ils connaissent et aiment ce club, affirme le Président Philippe Ferrard. Ils ont tenté leur chance dans des clubs évoluant à des niveaux supérieurs, que ce soit Izeaux ou le CSBJ, et reviennent à La Tour avec un surplus d’expérience. Nous n’avons pas un budget nous permettant de recruter énormément, alors nous avons contacté des joueurs qui voudront à tout prix faire briller nos couleurs. » Avec un recrutement made in RCVT, le président s’assurent de l’harmonie qui résidera au sein de son groupe. Composée de vieux briscards, passés par les plus hauts niveaux de la Fédérale (et notamment le capitaine Jérôme Durand) et de jeunes Turripinois, le club vert et noir aura la continuité comme mot d’ordre. En enregistrant seulement quatre départs (dont trois retraites !) Philippe Ferrard espère conserver la dynamique de la saison 2015-2016, afin de pérenniser le club en Fédérale 3 avant de, pourquoi pas, viser plus haut…

Rugby Club des Vallons de la Tour

Date de création : 2010

Nombre de licenciés : 420

Plus haut niveau atteint : Fédérale 2

Palmarès : Champion Rhône-Alpes (1999) ; champion du Lyonnais Honneur (1955, 1960, 1971, 1999, 2005), Promotion Honneur (1954, 1956, 1960), Deuxième Série (1924, 1952, 1953), Troisième Série (1932, 1934, 1942, 1948, 1951), Quatrième Série (1920, 1921, 1930, 1939), Cinquième Série (1927)

Budget : 300 000 €

En 2015-2016 : Honneur, 3e de la poule 2 du Lyonnais, finaliste du championnat du Lyonnais et du championnat de France Honneur

Par Pierrick ILIC-RUFFINATTI

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir