Kane Douglas : « Se remettre en question »

  • Kane Douglas : « Se remettre en question »
    Kane Douglas : « Se remettre en question »
Publié le , mis à jour

Pris au sortir du vestiaire après la lourde défaite des Wallabies lors de l’ouverture du Rugby Championship, le 2e ligne Kane Douglas est revenu sur certains aspects de la performance de son équipe tout en se montrant confiant pour la suite en encourageant ses coéquipiers à faire épreuve d’humilité et de rigueur au niveau de la préparation du prochain match à Wellington dans une semaine.

La touche australienne a connu de sérieux problèmes. Avez-vous une explication?

Il va nous falloir revoir le match et voir où nous avons failli. Il y a forcément eu des moments où nous avons choisi de mauvaises options mais il faut reconnaître qu’ils ont bien défendu sur nos touches.

Est-ce que ces problèmes ne viennent pas du fait que vous avez pris l’option de jouer avec une 3e ligne plus petite en taille?

Non, nous avions de bonnes options mais, à certains moments, nous n’avons pas su choisir la bonne option. Mais il nous faut vraiment revoir notre match et nous remettre au travail. La semaine qui vient ne sera pas de trop pour mettre les choses au clair.

Quelle est l’ambiance dans le vestiaire?

Plutôt sombre en ce moment. Mais il nous faut absolument utiliser cette contre-performance comme motivateur. On ne va pas se laisser abattre mais nous allons relever la tête. Il faut continuer à travailler, voir d’où proviennent nos erreurs et tout faire pour les éliminer. On sait que notre effort défensif n’a pas été bon et les Blacks ont su parfaitement en profiter. Il y a une sérieuse remise en question à faire de notre coté.

Comment expliquer ces problèmes défensifs?

On n’a pas sur se sacrifier, nous jeter corps et ame dans l’effort défensif. Individuellement, il faut tous que l’on se regarde dans le miroir et que l’on soit intransigeant avec nous-même afin de sortir de ce marasme.

Même si votre position ne vous permet pas forcément de porter un jugement, est-ce que les 3 blessures qui ont frappé vos centres (Giteau, puis Toomua, puis Horne) ont eu une influence sur le résultat final et la performance de l’équipe?

Au niveau individuel, on essaye toujours de faire abstraction de ces incidents de jeu. Ce n’est jamais idéal de perdre autant de joueurs coup sur coup mais nous avons aussi, sur le banc, des garçons qui sont prêts à entrer à tout moment. Même un garçon comme Nick Phipps, qui est entré pour jouer ailier, a su montrer l’exemple en se sacrifiant pour l’équipe. Il a inscrit un essai, effectué plus de placages que certains d’entre nous, donc chapeau pour son rôle. Mais il ne faut pas nier que ces blessures ont quand même contribué à désorganiser notre défense et que nous avons parfois eu du mal dans nos replacements et nos alignements défensifs

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?