Cup : le rendez-vous de Wembley

  • Cup : le rendez-vous de Wembley
    Cup : le rendez-vous de Wembley
Publié le , mis à jour

Samedi, Wembley accueille la finale de la Cup entre Hull FC et Warrington. Un évènement  qui honore toute l’Angleterre treiziste depuis 1897 année de la première finale de l’histoire.

Samedi à 16 heures, le nouveau Wembley va accueillir sa dixième finale de Cup consécutive. Pour cette édition 2016, le public va être particulièrement gâté puisque les deux finalistes occupent la tête de la Super-League. Actuellement, le Hull FC est la tête de gondole du Super 8 avec un capital de 38 points  alors que Warrington son poursuivant direct en possède 37. En un mot, c’est la finale idéale entre le premier du championnat et son dauphin. Et pour donner un peu plus d’éclat à cette finale, les deux équipes ne se sont jamais affronté à ce se stade de l’épreuve. C’est une finale inédite dans toute sa splendeur qui devrait normalement accueillir plus  de 85 000 spectateurs.

LE DOUBLE  RECORD DE LEEDS-

 

L’an dernier, la finale avait opposé Leeds à Hull KR. Le bras de fer avait été totalement déséquilibré. Il y a un an en arrière, Leeds marchait sur l’eau, trustait les victoires et occupait la tête de la Super-League. En revanche, les Rovers de Hull avaient créé une grosse surprise en se hissant à ce stade de la finale. Neuvièmes de la Super League 2015, les « Rovers » n’avaient pu suivre le rythme imposé par les « Rhinos » de Leeds. La finale tourna vite à la démonstration et à  la correction. Au final, Leeds s’était  imposé par  un cinglant 50-0, le plus gros score de toute l’histoire de l’épreuve.

Un joueur s’était également illustré l’ailier loiner, Tom Briscoe auteur de cinq essais qui est à ce jour,  la meilleure performance individuelle à ce stade de l’épreuve. Le 29 août 2015, Tom Briscoe a effacé des tablettes son compère de Leeds, Leroy Rivet auteur de quatre essais en 1999 face aux Bronocs de Londres (victoire 52-16 de Leeds).

Tout  laisse  croire que cette finale 2016 sera  plus équilibrée.  Lors des deux oppositions en championnat, Hull FC s’est doublement imposé  26-24 et 19-12. Un troisième succès est tout à fait possible pour les « Airlie Birds ». En revanche Warrington, la Cup est une compétition qui séduit les « loups ».

Rappelons qu’ils restent sur trois victoires en autant de participation depuis  2009. Respectivement, ils se sont imposés  face à Huddersfield 25-16,  Leeds 30-6 en 2010  et en 2012 face à ce même adversaire  35-18. En un mot, cette finale s’annonce bien indécise et captivante.

 

 

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?