Toulouse jouera la finale

  • Toulouse jouera la finale
    Toulouse jouera la finale
Publié le , mis à jour

League One - Super 8 - Toulouse a écrasé Rochdale (46-6) son concurrent direct. Une victoire qui permet aux haut-garonnais de disputer le 17 ou 18 septembre la finale d’accession en Championship.

Ce rendez-vous du 20 août face à Rochdale était un moment clé de la saison pour le Toulouse olympique. Cette dix-huitième rencontre officielle de la saison, les Toulousains l’ont parfaitement négociée. Ils ont copieusement dominé un rival agressif dans le mauvais sens du terme. Au final, l’addition s’est avérée très salée pour Rochdale (46-6) qui a totalement lâché prise en seconde période. Après le coup de sifflet final, de John Bloem, le directeur de jeu, les hommes de Sébastien Planas ne se sont pas privés de saluer le public et leurs supporters. Une fois rentrés aux vestiaires, ils ont chanté à l’unisson : « On est en finale, on est finale. »

En effet à l’issue de cette rencontre victorieuse, les Toulousains ont ainsi fait d’une pierre deux coups. Ils ont définitivement assuré la première place au classement et surtout composté leur billet pour la finale. Finale qui décidera de l’obtention du titre national et de surtout de l’accession en Championship (le deuxième niveau national anglais). Une finale qu’ils auront l’avantage de disputer sur leur propre pelouse le 17 ou 18 septembre. « Il n’y a plus qu’une marche à gravir et l’objectif sera atteint », déclare un dirigeant historique.

ROCHDALE OU BARROW COMME ADVERSAIRE

Le Toulouse olympique est ainsi assuré de disputer la finale de l’édition 2016. En revanche, le nom de son prochain adversaire est bien incertain. Il y a quelques semaines, Rochdale était le plus sérieux prétendant à cette finale. Or, les « frelons » marquent actuellement le pas dans cette seconde phase. En cinq rencontres, ils ont baissé la garde à trois reprises (Barrow, York et Toulouse) et ce dernier revers à Toulouse leur a fait perdre le bénéfice de la seconde place au profit de Barrow, l’équipe en forme du moment qui vient d’aligner cinq victoires consécutives.

Barrow pourrait être, le 17 ou 18 septembre, l’adversaire des Toulousains. Un rendez-vous que les Toulousains ont un mois pour préparer. « Nous ne changerons rien à notre préparation, fait remarquer Sylvain Houles. Il y a encore trois rencontres de classement à disputer dont deux déplacements à Londres et à Hunslet pour une réception le 11 septembre celle de Barrow. Ces matchs, nous les allons préparer avec le même sérieux, la même envie. Notre objectif c’est de remporter ces rencontres. Le fait d’avoir assuré notre première place va nous permettre de faire tourner l’effectif, de faire reposer les organismes. Il y a aussi des joueurs à préserver. Ce match face à Rochdale a laissé quelques séquelles. »

En effet, samedi soir, Kane Bentley, Rhis Curran et Mourad Kriouache n’ont pas été épargnés par les défenseurs adverses qui ont dépassé les règles de la virilité permise. Vendredi à Londres, ces trois joueurs seront mis au repos, mais le 17 ou 18 septembre, ils espèrent être de tout cœur sur la feuille de match. Ce jour-là, le Toulouse olympique a encore une belle page de son histoire à écrire.

Par Didier NAVARRE

Didier Navarre
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?