Perpignan s'en sort de justesse

Au terme d'un match tendu et sans génie, les Perpignanais remportent leur premier succès de la saison 19 à 16. Un succès qui fut long à se dessiner face à des Montois qui feront parler d'eux cette année.

 

Résumé

Le public d'Aimé-Giral a reçu un beau cadeau de la LNR pour cette journée inaugurale. Mont-de-Marsan, un concurrent direct aux phases finales, en guise de premier adversaire officiel de la saison, cela ne se refuse pas ! Longtemps, l'Usap a été gênée par des Montois maîtres de leur rugby et qui ont livré un match à l'extérieur quasi-parfait. Conquête globalement sereine (mêlée en difficulté toutefois), bonne occupation et gestion parfaite du tempo par une charnière déjà très en place, les hommes de Christophe Laussucq quittent la Catalogne nantis de quelques certitudes malgré une défaite amère. La botte de Tom Ecochard, conjuguée à un essai bien construit de Piukala en deuxième période et surtout une mêlée dominatrice derrière un axe droit souverain (Brown puis Muller et Millo-Chluski), ont quand même permis aux locaux de l'emporter 19 à 16. Mais que ce fut difficile ...

 

L'homme du match

Matthew James, excellent vendredi dans le rôle de l'ouvreur à tout faire, a livré une prestation majuscule, faisant fi de la pression pour inscrire des pénalités difficiles sous les huées d'un public catalan pas toujours très fair-play. Mieux, il a gratifié Aimé-Giral du premier essai de la saison. Avec seize points inscrits au total, il mérite le rang d'homme du match.

 

L'essai du match

L'essai de Matthew James. Juste avant la sirène, il a permis aux visiteurs de virer en tête à la pause et de laisser les Perpignanais sous pression.

 

Le fait du match

Le carton jaune reçu par Yann Brethous à la 66e minute. Les Usapistes sont passés, durant leur période de supériorité numérique, de 13-16 à 16-16. Un carton qui coûte peut-être la victoire, au moins le match nul.

 

Les meilleurs

 

à Perpignan, Brown, Muller, Millo-Chluski, Ecochard, Piukala ; à Mont-de-Marsan, James, A. Ormaechea.

 

Par David Bourniquel

Réactions

Commentaires