Collazo : « Il faut prendre des points partout »

  • Collazo : « Il faut prendre des points partout »
    Collazo : « Il faut prendre des points partout »
Publié le , mis à jour

Lors du point presse du Stade Rochelais qui se tenait jeudi à 14H au Stade Marcel Deflandre, l'évocation d'une victoire à l'extérieur était sur toutes les lèvres pour lancer la deuxième journée des Rochelais qui se déplacent à Grenoble

 

 

Lors du point presse du Stade Rochelais qui se tenait jeudi à 14H au Stade Marcel Deflandre, l'évocation d'une victoire à l'extérieur était sur toutes les lèvres pour lancer la deuxième journée des Rochelais qui se déplacent à Grenoble. 

Ils détestent qu'on leur rappelle. Pourtant le constat est là. La saison dernière, les hommes de Patrice Collazo n'ont pas réussi à décrocher une seule victoire à l'extérieur. Ce weekend, ils ont entre leurs mains la première occasion pour renverser la tendance en se déplaçant à Grenoble. Les Maritimes se déplacent au Stade des Alpes pour affronter une équipe grenobloise mal en point suite à leur défaite face à Paris ( 54-20). Et les intentions du Stade Rochelais sont claires, d'après Vincent Pelo, le pilier international des Rochelais revenu après un enchaînement de blessures : « Nous voulons absolument aller gagner là-bas. Notre semaine a été très intensive et nous avons mis tous les ingrédients pour rivaliser avec cette équipe de Grenoble. ». Et quand il parle d'ingrédients, il parle notamment du travail qui s'est fait sur l'acclimatation de la chaleur du Stade : « Mais la chaleur sera pour les deux équipes, aucune ne part avec un avantage à ce niveau là. » rétorquait Patrice Collazo ne déniant pas tout à fait l'importance de ce problème.

 

Un match sous pression ?

Pourtant sur les épaules des rochelais, il y a toujours cette pression de briller à l'extérieur... quoique :« Nous avons préparé ce match comme n'importe quel match et aucune réelle pression ne se fait sentir pour l'instant quant à ce premier déplacement. ». Malgré tout, Grenoble reste une équipe qui ne réussit pas aux jaune et noir : « C'est une équipe contre qui nous avons réussi à faire des morceaux de match intéressants, mais dès qu'on leur laisse un trou d'air ils mettent très vite à profit leurs capacités. Nous avons du mal à rester constants pendant 80 minutes face à cette équipe. » avouait Patrice Collazo.

Alors certes si l'an dernier, aucune victoire à l'extérieur n'a pointé le bout de son nez, cette année, mais comme les précédentes, Patrice Collazo souhaite que ses hommes soient performants « et à la maison et à l'extérieur ». Un ressenti logique, quand on voit le nombre de points qu'ils ont laissé échappé notamment une place de septième l'an dernier face à Castres synonyme de jouer la Coupe d'Europe. Un point positif à retenir cependant : Sur les treize rencontres à l'extérieur, le Stade Rochelais à réussi à ramener un point de bonus défensif six fois.

 

 

Par Jessica Fiscal

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?