Bourgoin, au bout du suspens

  • Bourgoin, au bout du suspens
    Bourgoin, au bout du suspens
Publié le , mis à jour

Plus que bousculé par de solides Columérins, Bourgoin s'impose de justesse après avoir tremblé jusqu'au bout. Les visiteurs ont raté trois pénalités lointaines dans les dernières minutes...

Par Sébastien Fiatte, à Romans

Bourgoin 19 - 18 Colomiers

 

Résumé de la rencontre

Peu entreprenants mais solides sur les bases, les Columérins viraient en tête à la pause (12-10) grâce à quatre pénalités (sur cinq tentatives) de leur arrière, Thomas Ramos. Bourgoin avait eu le mérite de marquer un essai par le centre Fabien Perrin, mais avait gâché des munitions par son ouvreur, Sébastien Bouillot (1 pénalité sur 3) et n'avait pas réussi à profiter du carton jaune très tôt infligé à Anthony Roux (6e) laissant son adversaire marquer six points à quatorze contre quinze.

Le début de deuxième période était à l'avantage des visiteurs. Ramos continuait sa promenade de santé face aux buts (6/8, 18-12. 55e). Bourgoin frôlait la correctionnelle sur un ballon perdu en mêlée dans ses vingt-deux à l'heure de jeu. Mais Colomiers, qui n'avait fait qu'un changement, commença alors à baisser de pied. Bourgoin en profita pour reprendre le score en quatre minutes (68e, 72e). Les deux buteurs eurent alors l'occasion de porter l'estocade. Michallet ratait les perches de la ligne médiane (74e). Ramos, par trois fois, ratait la balle de match (79e, 80e+2, 80e+5) au bout des arrêts de jeu, le chronomètre romanais n'ayant pas voulu démarrer en deuxième période.

 

Le fait du match

A l'heure de jeu, on ne donnait plus cher des chances berjalliennes. Le salut vint de la mêlée. Après un bras cassé récupéré sur une mauvais introduction columérine, à cinq mètres de la ligne berjallienne (61e), les locaux enfonçaient ensuite la mêlée adverse (66e) et permettait à Jordan Michallet de rapprocher son équipe (16-18). Deux minutes plus tard, le staff columérin procédait aux premiers changements en première ligne. Mais le mal était fait.

 

L'essai

Le choix de taper en touche au lieu de prendre les trois points ne parut pas très judicieux sur le moment (3-6, 17e). D'ailleurs, les Berjalliens reculèrent jusqu'à leur quarante mètres et on attendait la perte de balle. Mais la défense haute de Colomiers laissa un espace dans lequel s'engouffra le talonneur, Julien Janaudy. Au soutien, Théophile Cotte résistait au plaquage et glissait la gonfle au centre Fabien Perrin, pour le seul essai de la rencontre.

 

Le joueur

Après son retour de blessure (fracture tibia-péroné), on avait pu entrevoir les qualités de Jordan Michallet, régulièrement remplaçant à l'ouverture en fin de saison, derrière Sébastien Bouillot. Contre Colomiers, l'ancien Grenoblois a encore commencé sur le banc mais il s'est montré décisif à son entrée avant l'heure de jeu. Présent en défenseur, animateur judicieux en attaque, il eut le mérite de passer les deux pénalités qui permirent à Bougoin de reprendre définitivement le score (19-18).

 

FICHE TECHNIQUE

À ROMANS (stade Marcel-Guillermoz) - vendredi 20h - 2700 spectateurs environ.

Arbitre : M. Dufort (Côte Basque Landes)

Evolution du score : 3-0, 3-3, 3-6, 10-6, 10-9, 10-12 (mt), 10-15, 13-15, 13-18, 16-18, 19-18 (fin de la rencontre).

 

BOURGOIN : 1E de Perrin (19e) ; 1T de Bouillot (19e) ; 4P de Bouillot (7e, 49e), Michallet (68e, 72e).

 

COLOMIERS : 6P de Ramos (10e, 16e, 31e, 39e, 47e, 55e)

Carton jaune : Roux (6e)

 

BOURGOIN 15. Nicolas; 14. Coux, 13. Perrin, 12. Puyo, 11. Price ; 10. Bouillot (21. Michallet 55e), 9. Da Silva (20. Campeggia 80e+3); 7. Barrière (19. Toevalu 60e), 8. Perez Galeone, 6. T. Cotte ; 5. Santoni (Cap.) (18. Fontaine 49e), 4. L. Cotte (22. Bouet 77e); 3. Spachuk (23. Romano mt, 17. Resseguier 43e), 2. Janaudy (16. Khribache mt), 1. Fakalelu

 

COLOMIERS 15. Ramos ; 14. Caramel, 13. Maurino, 12. Piron (20. Catala 70e), 11. Sitauti ; 10. Coll (21. Lafage 76e), 9. Neveu (22. Inigo 55e) ; 7. Puech, 8. Devergie (23. Delmas 12e-16e, 19. Faamatuainu 64e), 6. Thomas ; 5. Panizzo, 4. Memain (Cap.) (18. Chartier 64e); 3. Roux (23. Delmas 70e), 2. Costa Repetto (16. Turashvili 68e), 1. Dubois (17. Weber 68e).

 

Les meilleurs

Perrin, T. Cotte, Michallet, Fakalelu ; Ramos, Costa, Panizzo.

 

Les buteurs

Bouillot (1T/1, 2P/4), Michallet (2P/2) ; Ramos (6P/11)

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?