La bonne opération pour Carcassonne

  • La bonne opération pour Carcassonne
    La bonne opération pour Carcassonne
Publié le , mis à jour

Appliqués et réalistes, les Carcassonnais ont su dérégler la machine albigeoise pour s'adjuger les deux points du nul au Stadium. Un bon résultat.

Par David Bourniquel

Albi 23 – 23 Carcassonne

 

Résumé de la rencontre

20 minutes de rêve, deux beaux essais bien construits et puis s'en va. Le jeu albigeois s'est délité au fil de la rencontre. Menant 17 à 3 à la vingtième (essais de Farré et Naqiri), Albi se dirigeait vers une victoire aisé. Mais Carcassonne était supérieur en mêlée et les Albigeois ont fini par s'écrouler. Quatre pénalités et un bras cassé sont venus sanctionner ce secteur. Permettant aux Audois de serrer le jeu, de revenir au score puis de prendre l'avantage 23-20. Il a fallu un Dan Kirkpatrick plein de sang-froid pour réussir la pénalité du nul en fin de match. Albi perd deux points mais s'en sort bien. Pour gagner en confiance à domicile, il faudra repasser.

 

L'homme du match

Adrien Latorre. L'ouvreur carcassonnais n'a pas réinventé le rugby sur cette rencontre. Il n'a rien fait de génial mais a tout fait très correctement. Et il a permis aux siens d'exister dans la rencontre alors qu'ils étaient sous l'emprise de la domination locale. Son animation et sa bonne gestion du jeu au pied ont permis de faire souffler les siens ou au contraire d'appuyer sur l'accélérateur aux moments ad hoc. Un match plein.

 

Le tournant du match

L'essai de Domolaïlaï. Sur une chandelle albigeoise dans le camp audois, l'arrière Benoît Jasmin commet un en-avant à la réception. Les arbitres ne disent mot et l'action se poursuit. Après plusieurs temps de jeu, Josepha Domolaïlaï s'écroule en-but. D'une pénalité favorable, Albi s'est retrouvé avec un essai contre et surtout mené au score à la 60e.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?