Et de une !

  • Et de une !
    Et de une !
Publié le , mis à jour

Les Rochelais se déplaçaient à Grenoble pour leur premier match à l'extérieur de la saison. Entre une solide défense côté maritime et beaucoup d'indiscipline côté grenoblois, cette deuxième journée de Top 14 a été remplie d'intensité malgré la forte chaleur.  

Par Jessica Fiscal et Nicolas Zanardi

Grenoble 19 - 22 La Rochelle

 

Résumé du match - Une défense en fer de lance

C'était un match serré, les deux équipes se sont courues après au score et malgré une chaleur leur imposant une pause toutes les 20 minutes, le Stade Rochelais n'a rien lâché face au FC Grenoble.

Mis sous pression pendant les huit premières minutes de jeu, les Rochelais ont pourtant été les premiers à marquer dans cette rencontre. Après une relance de Kini Murimurivalu et une course de l'ailier Vincent Rattez, c'est le jeune Steeve Barry, pour son premier match en Top 14, qui arrive à fixer trois défenseurs grenoblois et délivrer un ballon à Zeno Kieft qui va à l'essai. Et si la défense paraissait être un atout majeur dans ce match pour les Rochelais, c'était sans compter sur la malice de l'arrière Grenoblois, Gio Aplon (33 ans), qui marque un essai à la 32e minute en échappant à 5 défenseurs, tous incapables de l'arrêter sur 80 mètres. En fin de première période, grâce à une touche trouvé par Brock James, le talonneur Forbes va profiter de l'erreur alpine pour aplatir le deuxième essai maritime.

Une fois les deux équipes rentrés sur la pelouse, la paire Rochelaise a été majestueuse. A l'image d'un pierre Aguillon qui délivre au bon moment pour Holmes qui vient aplatir sous les poteaux. Et à la cinquantième minute, les Maritimes passent « enfin » devant (13-19). Quant au duel Wisniewski/James tant attendu, l'avantage sera au Grenoblois comme prévu. Mais cela ne changera rien, et les grenoblois n'arriveront pas à remonter au score.

L'alarme à la 80e minute apparaît alors comme une délivrance pour les hommes de Patrice Collazo, qui signent leur première victoire à l'extérieur sur le score de 19-22.

 

Tournant du match - Un James toujours pas au top

Si la semaine dernière, Brock James est apparu fébrile face à ses anciens coéquipiers, il n'a pas réussi à faire mieux cette semaine face à Grenoble. En loupant un drop et trois pénalités, il a largement perdu son duel face à Jonathan Wisniewski. En fin de match, ce dernier n'arrive même pas à trouver une touche, pourtant facile, qui aurait pu relancer son équipe et prendre un bel avantage en fin de match. Du côté rochelais, le brillant James, meilleur réalisateur du Top 14 trois ans d'affilée, est encore attendu.

 

FICHE TECHNIQUE 

À Grenoble – Samedi à 18h30 – 6500 spectateurs

Arbitre : M. Trainini (Cote d'Azur)

Évolution du score : 0-7, 3-7, 6-7, 13-7, 13-12 (MT) ; 13-19, 16-19, 16-22, 19-22

 

GRENOBLE : 1E Aplon (33e) ; 1T Wisniewski (34e) ; 4P Wisniewski (19e, 29e, 56e, 68e)

 

LA ROCHELLE : 3E Kieft (8e), Forbes (38e), Holmes (49e) ; 2T James (9e, 50e) ; 1P James (59e)

 

GRENOBLE > 15.Aplon ; 14.Batlle, 13.Farrell, 12.Hunt (22.Sawailau 73e), 11.Waqa ; 10.Wisniewski (cap.), 9.Mélé (20.McLeod 56e) ; 7.Setephano, 8.Hayes (19.Vanderglas 56e), 6.Best ; 5.Muldowney, 4.Hand (18.Marie 69e) ; 3.Desmaison (23.Edwards 51e), 2.Jammes (16.Bouchet 51e), 1.Taumalolo (17.Dardet 69e)

LA ROCHELLE > 15.Murimurivalu ; 14.Barry, 13.Holmes, 12.Aguillon, 11.Rattez ; 10.James, 9.Januarie (20.Retière 61e) ; 7.Kieft (19.Sazy 43e), 8.Qovu, 6.Gourdon ; 5.Cedaro, 4.Eaton (cap.) (18.Lagrange 56e) ; 3.Atonio (23.Boughamni 52e), 2.Forbes (16.Gau 52e), 1.Corbel (17.Pelo 49e-, 77e).

 

Les buteurs

Wisniewski (1T/1, 4P/4) ; James (2T/3, 1P/3, 0DG/2).

 

Les meilleurs :

Aplon, Farrell ; Murimurivalu, Cedaro, Holmes, Qovu, Barry, Eaton, Atonio, Gourdon

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?