Les Wasps, futur roi d’Europe ?

  • Les Wasps, futur roi d’Europe ?
    Les Wasps, futur roi d’Europe ?
Publié le , mis à jour

Avec un apport financier énorme, les Wasps risquent de devenir la nouvelle puissance du rugby en Europe. Après une longue traversée du désert le club de Coventry a renoué avec les bons résultats l’année dernière avec une demi-finale en Premiership et en Champions Cup. Cette saison ils ont opté pour un recrutement cinq étoiles.

Et si c’était eux le véritable épouvantail de l’Europe cette saison ? Loin de nous l’envie de dénigrer la machine de guerre que sont les Saracens. Mais les Wasps affichent un projet sérieux, et après une longue traversée du désert, les Guêpes reviennent en force. Toujours manager par Dai Young, le club de Coventry a vu ses ambitions augmenter au fil des années. L’effectif des Wasps grossit d’année en année et a l’air a première vue l’un des plus explosifs d’Europe.

 

Les deux stars : Willie Le Roux et Kurtley Beale

Le premier est international sud-africain et une référence mondial au poste d’arrière. Willie Le Roux sera resté six mois aux Sharks. Il arrivera en décembre prochain. Il doit d’abord honorer une pige au Japon dans sa franchise des Canon Eagles. A l’arrière des Wasps il va faire du bien. Réceptionneur hors pair, il possède un très bon coup de pied. Il couvre un maximum de terrain. Le deuxième est international australien. Kurtley Beale est un électron libre, il peut jouer ouvreur, centre, ou arrière. Il est actuellement le joueur le mieux payé du championnat d’Angleterre. Un statut qui n’est pas facile à porter. Il va falloir le prouver sur le terrain. Il l’a déjà fait en 2014, lorsqu’il avait été l’un des acteurs majeurs du titre des Waratahs. Des terrains qui ne retrouvera qu’en octobre, car juste après la signature de son contrat, il s’est blessé gravement au genou.

 

Le revanchard : Danny Cipriani

A l’instar de Dylan Hartley, Chris Ashton, Danny Cipriani est dans la lignée des enfants terribles du rugby anglais. Il est revenu de l’hémisphère Sud (Melbourne Rebels) en 2012. Il a fait les beaux jours de Sale pendant quatre ans. Il arrive donc aux Wasps avec un statut de star « revanchard » car il y a du génie incompris dans les pieds de Danny Cipriani. C’est un peu le Quade Cooper de l’hémisphère Nord.

 

La future révélation : Guy Armitage 

Tous les frères Armitage ont changé de club cet été. Steffon est parti à Pau, Delon à Lyon et Guy aux Wasps. Un Armitage caché en vaut donc trois. Celui qui est passé par Toulon en 2012-2013 joue cette année sous les couleurs des Wasps. Après avoir porté les couleurs des London Irish comme ses deux frères. À 23 ans et des bonnes saisons de Premiership dans les jambes, le centre anglais compte bien se révéler cette année.

 

Le taulier : James Haskell

L’ancien joueur du Stade Français est devenu est homme de confiance de Dai Young mais aussi son sélectionneur national Eddie Jones. C’est un cadre de l’équipe et un leader de vestiaire. Il montre l’exemple sur le terrain. Troisième ligne aile de talent, il a une puissance physique et une couverture de terrain que peu de joueurs peuvent avoir.

 

Le futur crack : Joe Launchbury

Attention à ce grand poupon blond qui pue l’Angleterre. Il fait partie de la génération dorée du XV de la Rose. Celle qui a tout gagné cette année.

Par Philippe Péronne

 

 

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?