Oyonnax compte bien continuer à avancer

  • Oyonnax compte bien continuer à avancer
    Oyonnax compte bien continuer à avancer
Publié le , mis à jour

Après des débuts réussis à domicile, l’équipe de l’Ain se déplace à Béziers, ambitieuse.

Oyonnax n’a pas manqué son retour en Pro D2 après trois saisons passées au niveau supérieur et le premier bilan tiré du coup d’envoi du championnat est forcément positif. « En premier lieu, il faut retenir la victoire d’autant que nous sommes parvenus, en fin de match, à aller chercher un bonus bienvenu. Nous aurions pu l’accrocher plus tôt si nous étions restés axés sur notre plan de jeu. Mais à un moment nous avons peut-être eu tendance à penser que le plus dur était fait et nous sommes un peu sortis de notre schéma », retient Johann Authier qui dès la reprise de l’entraînement, dimanche matin, a adressé à ses joueurs un message sans la moindre équivoque : « Nous leur avons dit que nous étions satisfaits de la volonté d’avancer qu’ils ont su afficher lors de ce premier match, de l’envie dont ils ont su faire preuve durant 80 minutes. Ce sont des points très importants, mais nous leur avons aussi rappelé qu’il était primordial de se servir de chaque match pour ne pas renouveler nos erreurs. Notre projet est fondé sur la construction et à partir de là il est important que nous soyons de mieux en mieux. »

Vendredi soir, après un départ réussi, les joueurs de l’US Oyonnax n’ont pas manqué d’évoquer ce projet qui aujourd’hui leur appartient soulignant que s’ils ont fixé un objectif à atteindre, ils sont également conscients de l’investissement et du travail que nécessitera sa réalisation en avançant match par match.

Les Oyonnaxiens savent ce qui les attend à Béziers. « C’est une équipe qui joue beaucoup, qui est capable d’aller chercher les extérieurs, avec une conquête solide, une charnière qui gère bien le jeu », retient Johann Authier en fixant une priorité à son groupe « Il faudra être présents dans tous les compartiments. »

Soigner la défense

Le premier rendez-vous face à Soyaux-Angoulême a donné des précieuses indications sur la capacité des Oyonnaxiens à dynamiser le jeu, sur les corrections à apporter dans certaines phases de conquête ou encore sur la qualité de l’organisation défensive. Ce secteur particulier de la défense avait constitué l’un des gros points noirs de la dernière saison en Top 14. Pour le retour en Pro D2, le système est apparu plus solide et mieux en place, même si, sur un, contre puis une erreur individuelle les Oyonnaxiens furent pris en défaut à deux reprises, avec comme sanction un unique essai.

Face à Béziers, le test prendra certainement une autre dimension. Il devra permettre aux joueurs de l’Ain d’avancer.

Cette volonté de progresser et de s’affirmer servira de toile de fond au premier déplacement de la saison, avec en parallèle les enjeux purement comptables d’une confrontation avec un rival potentiel du haut de tableau.

C’est dans ce cadre de travail que l’équipe de l’Ain a placé son voyage sur les rivages de la Méditerranée abordé avec des ambitions au premier rang desquelles la volonté de poursuivre dans l’avancée.

Par Jean-Pierre Dunand

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?