• Biarritz passe un vrai test
    Biarritz passe un vrai test
Publié le / Modifié le
Pro D2

Biarritz passe un vrai test

Après une victoire face à Narbonne lors de la première journée, le BO se déplace à Montauban, pour un rendez-vous important.

Soulagés. C’est ainsi que sont sortis les Biarrots de la réception de Narbonne qui s’est soldée par un succès 25-06. Un match pendant lequel les joueurs de Frédéric Garcia se sont avérés crispés. Trop de pression et de fébrilités inutiles, selon l’entraineur des avants, ont amené du déchet dans le jeu de son équipe. La conquête, défaillante ce soir-là, n’a pas permis aux Biarrots de dérouler leur jeu. Pas de quoi inquiéter Garcia qui explique « on est au début de saison, toutes les équipes ont des déchets. Nous on en a eu beaucoup, et on travaille pour en avoir moins ». Il était tout de même important de commencer sur une bonne note pour les rouge et blanc. De quoi faire du bien au moral. « On est plus libéré » estime Jean Sousa.

Un nouveau démarrage

« C’est un départ complétement différent de l’année dernière vu que l’on a gagné le premier match à domicile et que maintenant on va chercher à confirmer cette victoire et à continuer notre bonne entrée dans le championnat » note Charles Gimenez. Le traumatisme de l’année dernière semble bel et bien oublié sur la côte basque. Mais gare à ce déplacement périlleux. Montauban, qui a perdu chez le promu Vannetais, aura à cœur de montrer un tout autre visage vendredi soir. Dans une cuvette de Sapiac qui devrait être remplie, les Biarrots s’attendent à un très gros combat. D’autant plus que la plupart se souviennent de la rencontre de la saison passée. En effet, l’année dernière, l’aventure des basques à Sapiac ne s’était pas très bien déroulée. Réduits à 14 dès la demi-heure de jeu, ils avaient fait la course en tête au tableau d’affichage pendant près de 70 minutes avant de craquer en toute fin de match et de s’incliner 20-9. « Dans des matchs comme ça, si on se fait réduire à 14 c’est plus compliqué donc il faut que l’on soit disciplinés. Il faudra que l’on se concentre sur notre défense, que l’on soit imperméable et profiter des contres » explique Maxime Lucu, qui aimerait faire un résultat là-bas. Dans un premier bloc important pour bien entamer la saison, Jean Sousa rappelle « il faut partir du principe que l’on ne va lâcher aucun match, on va tous les préparer pour les gagner ». La couleur est donc annoncée entre des Montalbanais qui doivent se racheter de leur premier match et le BO qui veut s’installer dans une dynamique positive. La rencontre s’annonce disputée.

Par Pablo Ordas

Réagir