Colomiers sans brio

  • Colomiers sans brio
    Colomiers sans brio
Publié le , mis à jour

Au cours d'une rencontre dominée de bout en bout, les Columérins regretteront leur manque de réalisme et oublient le bonus offensif en route.

Colomiers 24 – 3 Carcassonne

 

Deux matchs, deux ambiances pour l'US Colomiers. Après leur courte défaite encourageante en ouverture du championnat face au CSBJ, les joueurs de Bernard Goutta lancent enfin leur saison, mais ont laissé la manière au vestiaire. Face à des Carcassonnais trop timorés, les Haut-Garonnais s'imposent logiquement mais laissent échapper un bonus offensif qui semblait à leur portée. Le grand artisan de ce succès ? Le jeune arrière arrivé (sous la forme d'un prêt) à l'intersaison en provenance de Toulouse : Thomas Ramos. Une semaine après la cruelle fin de match face à Bourgoin (trois pénalités longue distance manquées dans les cinq dernières minutes et une défaite 19 à 18) le Tarnais a réussi un cinq sur sept et a assuré le score de son équipe. Une réussite face aux perches à laquelle il faut ajouter les deux réalisations de Romain Bezian (31e) puis de Clément Chartier en toute fin de rencontre (78e). Un succès qui rassurera les supporters mais ne satisfera pas totalement les Columérins qui espéraient décrocher un cinquième point. Face à eux les Carcassonnais n'ont jamais semblé en passe de rivaliser, du moins au tableau d'affichage. Quinze points manqués au pied, deux cartons jaunes : un scenario qui prouve que les Audois ne s'étaient pas donnés tous les moyens de remporter ce déplacement à Michel Bendichou.

 

FICHE TECHNIQUE

A Colomiers- Vendredi 20 heures - 2300 spectateurs.

Arbitre : Vivien Praderie (Côte basque /Landes)

Evolution du score :3-0, 3-3, 6-3, 9-3, 16-3 (MT) ; 19-3, 24-3.

 

COLOMIERS : 2E Bezian (31e), Chartier (78e) ; 1T Ramos (32e), 4P Ramos (2e, 7e, 21e, 48e).

 

CARCASSONNE : 1P Berchesi (5e).

Cartons jaunes : Téléfoni (24e) , Ursache (77e).

 

COLOMIERS : 15. Ramos ; 14. Lagain , 13. Maurino , 12. Nicot (20. Catala 26e), 11. Caramel (21. Hilsenbeck 60e) ; 10. Coll , 9. Inigo (22. Cazenave 55e) ; 7. Puech, 8. Bezian (18. Chartier, 64) ; 6 . Beco (Cap.) ; 5. Panizzo , 4. Memain (19. Devergie 55e) ; 3. Roux (23. Delmas 60e), 2. Costa Repetto (16. Turashvili 60e), 1. Weber (17. Dubois 65e).

 

CARCASSONNE : 15. Caminati (22. Jasmin 75e) ; 14. Lazzarotto, 13.Grammatico, 12. Matthews, 11. Brana ; 10. Berchesi (21. Latorre 49e), 9. Raynaud (20. Domenech 64e); 7. Koffi, 8. Domolailai (19. Etien 54e), 6. Tuinukuafé (23. Bordewie 28e-34e) ; 5. Walton (18. Guiraud 52e), 4. Roidot ; 3. Téléfoni (23. Bordewie 52e), 2. Bissuel (Cap.) (16. Jullien 52e), 1. Paiva (17. Ursache 66e).

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?