Agen assure l'essentiel

  • Agen assure l'essentiel
    Agen assure l'essentiel
Publié le , mis à jour

Il aura fallu une mi-temps pour que les Agenais prennent la mesure de vaillants Albigeois. La saison des Lot-et-Garonnais est lancée !

Le résumé

Un beau dimanche après-midi ensoleillé, un public enthousiaste, un stade Armandie paré de ses plus beaux atours, toutes les conditions étaient réunies pour que la partie soit belle. Et sur ce point personne ne fut déçu. La première période fut de très belle facture, avec du jeu à tout-va et des Tarnais loin d'avoir fait le voyage en victimes expiatoires. Les Agenais étaient plutôt bien en place, plutôt dominateurs là où les Albigeois les attendaient, c'est à dire en mêlée fermée. En voulant (trop) bien faire, les Agenais commettaient toutefois quelques maladresses techniques, gâchant de belles munitions. Arthur Joly parvenait toutefois à trouver la faille dans la belle défense des Tarnais pour permettre à Agen de passer en tête (16-10, 32e). Mais les Albigeois étaient bien dans leur match et ne s'affolaient pas. C'est eux, d'ailleurs, qui viraient en tête à la pause (17-16) en ayant produit un rugby séduisant, dont le point d'orgue fut sans nul doute le merveilleux essai de Timilaï Rokoduru venant conclure une action d'école en bout de ligne (36e). Il était dit que rien se serait facile pour Agen ce dimanche. Daniel Kirkpatrick donnait même un peu plus d'air aux Albigeois sur pénalité (20-16, 44e). Pris par l'urgence, Agen jetait toutes ses forces dans la bataille et réussissait à reprendre la tête grâce à un essai après pénaltouche de Sione Tau (23-20, 51e). Burton Francis enfonçait le clou face aux perche (26-20, 55e, puis 29-20, 61e). Après une longue période de domination stérile autour de la 70e minute de jeu (voir le tournant), Albi devait se faire une raison. Ce sont bien les Agenais qui signaient la première victoire de leur saison, en y ajoutant un prime un dernier essai à la 78e, le doublé pour Sione Tau (36-20, 78e). Agen se rassure et lance (enfin) sa saison. Albi peut regretter sa deuxième mi-temps sans âme. Avec un peu plus de maîtrise, un bonus était envisageable.

 

Le tournant du match

Autour de la 70e minute de jeu, Albi campe dans les 22 mètres agenais. De longues minutes s'écoulent, entre mêlées et pénaltouches, à la faveur des Albigeois sans que rien ne soit marqué. Les Tarnais ont même eu l'occasion d'évoluer en supériorité numérique durant cette période, Paul Abadie récoltant un carton jaune. À 29-20 au tableau d'affichage, le SCA venait de laisser passer sa chance.

 

L'essai du match

La sublime réalisation de Timilaï Rokoduru, à la 36e minute. Sans nul doute un des plus beaux essais inscrit en ce début de saison de Pro D2. Une action en première main, magnifiquement construite, qui a vu les Albigeois jouer debout et dans un timing toujours parfait pour envoyer leur ailier en terre promise. Du grand art. Un essai qui installait en plus Albi en tête au score (17-16, 36e).

 

L'homme du match : Mike Tadjer

Le talonneur agenais a livré un match plein, comme à son habitude. À la pointe du combat, ardent défenseur, il a permis aux siens de tenir la tête hors de l'eau au plus fort de la domination albigeoise. Performant en touche, sa prestation est à créditer de trois étoiles !

 

Les meilleurs: à Agen: Tadjer, Ratuniyawara, Nakosi, Erbani 

À Albi: Sicart, André, Damiani, Ponnau

Agen 36-20 Albi

 

 

 

Agen – Albi, dimanche 4 aout 2016

 

À Agen, Stade Armandie, 5 963 spectateurs

 

Arbitre : Luc Ramos

 

Evolution du score : 3-0, 3-7, 6-7, 9-7, 9-10, 16-10, 16-17, (MT) 16-20, 23-20, 26-20, 29-20, 36-20

 

Agen : 3E Joly (32e) Tau (51e, 77e) , 5P Francis (10e, 19e, 27e, 57e, 61e) 3T Francis (32e, 51e, 78e)

 

Albi : 2E Naqiri (16e) Rokoduru (36e), 2P Kirkpatrick (30e, 44e) 2T Kirkpatrick (16e, 37e)

 

Carton jaune : Ponneau (26e), Tuncer (40e), Desroche (76e)

 

 

Agen : 15. Denos (24. Tisley 62e), 14. Nakosi, 13. Sadie, 12. Mchedlidze, 11. Paris ; 10. Francis, 9. Darbo (20. Abadie 57e) ; 7. Erbani (cap), 8. Baget (19. Tau 44e), 6. Miquel ; 5. Demotte (21. Bouvier 79e), 4. Ratuniyarawa (18. Kodze 62e); 3. Joly, 2. Tadjer (16. Bartomeuf 71e), 1. Nnomo (17. Tetrashvili 64e)

 

Non entrés en jeu : 23. Ryan

 

 

Albi :15. Sicart ; 14. Bonnet, 13. Naqiri, 12. Barthélémy, 11. Rokoduru ; 10. Kirkpatrick (21. Perraux 11e-14e- 60e), 9. Entraygues ; 7. Farré, 8. Faleafa (16. Fray 34e-37e) (17. Curie 45e-49) (18. Tavalea 67e) , 6. Quercy ; 5. Damiani (18. Desroche 62e), 4. André (cap) ; 3. Fuschel (23. Tuncer 39e), 2. Ponnau (16. Fray 61e), 1. Dedieu

 

Non entrés en jeu: 20. Le Gal,  22. Queheille

 

Par David Bourniquel et Philippe Péronne

 

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?