Foix fête son histoire

  • Foix fête son histoire
    Foix fête son histoire
Publié le , mis à jour

Foix - Première Série - L’US Fuxéenne évolue dans le championnat territorial alors que dans le passé, elle a eu le privilège d’évoluer en élite. Afin de redonner un peu d’éclat au club, un noyau d’anciens a consacré une exposition relatant toute l’histoire de la structure.

Il y a quelques décennies, l’US fuxéenne faisait partie des équipes phares du comité Midi-Pyrénées. C’était un club qui avait alors pignon sur rue au sein d’un rugby qui était loin du Top 14, du Pro D2, d’un Tournoi des 6 Nations et encore moins d’une compétition continentale. À l’époque, on n’évoquait pas non plus les droits télés, les joueurs n’étaient pas professionnels. Leur talent était reconnu par une promotion sociale, professionnelle et des primes de match. C’était un mode de fonctionnement qui convenait parfaitement au club de la préfecture ariégeoise. Club qui au terme de la saison 1969-1970 a quitté le plus haut national et ce, après avoir croisé le fer face à La Rochelle, le Paris UC, Bourg-en-Bresse, Vichy, Lannemezan, Saint-Claude et Agen.

À l’heure actuelle, le niveau de compétition de l’USF, c’est le championnat Midi-Pyrénées de Première Série.

Le 25 septembre, le club de la cité comtale va lancer sa saison à Carbonne et se mesurera ensuite aux formations de Hers Lauragais, Mirepoix, Launaguet, L’Union, Mirepoix, La Barguillère, Montréjeau-Gourdan-Polignan et un autre compagnon d’infortune sportive, le Stade lavelanétien. Dans cette compétition anonyme, il est assez difficile de communiquer, de séduire des partenaires ou tout simplement d’attirer des spectateurs. Or, au sein du club et à l’initiative de certains anciens dont notre confrère de France 3, Didier Laguerre, il a été émis l’idée de retracer l’histoire du club à travers une large exposition (photos, coupure de presse) dans le centre-ville très exactement dans la Halle Saint-Volusien. « C’est une excellente initiative, soutient le coprésident Sébastien Lozano. Au début, l’idée principale était de fêter les dix ans du titre Honneur Midi-Pyrénées décroché à l’époque face à Balma. Pour le premier samedi de septembre au stade Fondère, nous voulions opposer l’équipe championne régionale 2006 à une sélection de l’USF. Et au fur et à mesure des réunions, nous avons pensé à contacter tous les anciens qui ont porté le maillot du club de l’école de rugby jusqu’aux seniors en passant par les cadets et juniors. L’exposition est une valeur ajoutée à ces retrouvailles. »

Un voyage à travers le temps

Pour la mise en place de l’exposition, le correspondant du club André Chaxel, Robert Cayla, ancien journaliste de La Dépêche du Midi, Didier Laguerre de France 3 ont ainsi prêté leurs archives personnelles et ouvert leurs grandes armoires aux souvenirs. Ancien joueur, Patrick Gil a gracieusement prêté ses documents qui retracent une époque dorée du club, celle où l’équipe junior Crabos a remporté le titre national, l’unique bouclier de champion de France remportée par l’USF. En ce premier week-end de septembre, le rugby fuxéen a fait un voyage à travers le temps. Il s’est penché sur un passé désormais révolu. « Si cette manifestation peut nous amener un peu plus de monde le dimanche, ça serait vraiment extraordinaire », ajoute l’autre coprésident, Pierre Rouch. Foix ne rêve plus de participer à une compétition nationale. Mais, sur le court terme, l’USF souhaiterait retrouver l’élite régionale, l’Honneur, ce qui n’est pas un déshonneur.

Par Didier NAVARRE

Didier Navarre
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?