Farré, « nous ne sommes pas inquiets »

  • Farré, « nous ne sommes pas inquiets »
    Farré, « nous ne sommes pas inquiets »
Publié le , mis à jour

Le troisième ligne d’Albi rejette toute forme de pression alors que son équipe est à la recherche d’un premier succès et se déplace ce soir (coup d’envoi à 20h) sur la pelouse de Narbonne.

Comment contrer les Narbonnais qui posent toujours des problèmes à Albi ?

Il va falloir être prêts à beaucoup courir sous une météo qui favorise le jeu à outrance que mettent en place les Narbonnais. Nous les connaissons bien : ils essaient de bonifier chaque ballon, ils tentent tous les coups. C’est une équipe très joueuse, dotée en plus de solides références en touche et en mêlée. Oui, c’est toujours très difficile de gagner à Narbonne.

Pour vous qui adorez plaquer, Narbonne est un adversaire de choix…

C’est vrai que ce sont en général des matchs où il y a de nombreux duels à gérer, avec beaucoup de un contre un. Il faudra beaucoup courir et très bien défendre. Mais c’est un peu le cas tous les week-ends, il n’y a pas de match facile en Pro D2.

Êtes-vous inquiets de la tournure que prennent les événements en ce début de saison (le SCA est seizième au classement après deux journées) ?

Pas du tout. Nous sommes en reconstruction après une intersaison marquée par le renouvellement d’une partie du staff et de nombreux joueurs. Il nous faut un peu de temps pour retrouver du liant. Mais nous ne sommes pas inquiets. Nous avons confiance en nous et en nos capacités. Les résultats ne tarderont pas à venir. Le discours des entraîneurs est très positif. Il y a des choses encourageantes sur notre début de saison et nous pouvons sincèrement regretter d’être sortis du match contre Carcassonne car, avec quatre points, notre situation ne serait pas la même. Contre Agen, nous savions que cela serait dur face à une équipe qui descend de Top 14. Malgré tout, nous tournons en tête à la pause, nous faisons 100 % en touche et nous marquons deux beaux essais… Tout n’est pas noir, loin de là!

Par David Bourniquel

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?