Carcassonne fait chuter Béziers

  • Carcassonne fait chuter Béziers
    Carcassonne fait chuter Béziers
Publié le , mis à jour

Face à Béziers, Carcassonne s'impose à domicile (17-9) et lance enfin sa saison.

Carcassonne 17 - 9 Béziers

Par Didier Navarre

 

Résumé de la rencontre

Au pied du mur après son échec à Colomiers, l’US Carcassonne n’avait pas le droit à l’erreur pour sa première à domicile face à une phalange biterroise invaincue. Sur leur pelouse fétiche, les Carcassonnais ont tiré les premiers à la faveur d’un essai de pénalité sanctionnant une belle initiative du pack audois. Après cette entame fructueuse, ce match est tombé dans un faux rythme qui dans l’ensemble faisait l’affaire des Béziers, satisfaits de retourner aux vestiaires avec un déficit de "seulement" quatre points (6-10). Finalement, Carcassonne n’a pas craqué. Sa défense a bien résisté. Réalistes, les Carcassonnais ont marqué aux moments opportuns et décrochés leur premier succès de la saison.

 

L'action de la rencontre

L’essai inscrit par Benoit Lazzarotto à la 50ème. A l’origine ? Un ballon récupéré par le pack audois dans le camp biterrois. La balle est alors exploitée par le centre Fabien Grammatico qui réalise une belle transversale pour son ailier Benoit Lazzarotto qui conclut dans l’en-but.

 

Le tournant de la rencontre

A la 56ème minute, Béziers hérite d’une pénalité face aux poteaux. Lachie Munro joue rapidement à la main. Une action qui s’est avérée infructueuse. Que se serait-il passé à 12-17 ? La fin de rencontre aurait certainement changé de physionomie.

 

FICHE TECHNIQUE

A Carcassonne - Vendredi à 20 heures

Arbitre : M. Blasco-Baqué (Midi-Pyrénées )

Evolution du score : 7-0, 7-3, 7-6, 10-6 (MT) ; 10-9, 17-9 (score final).

 

CARCASSONNE : 2E de pénalité (7e), Lazzarotto (50e) ; 2T Latorre (7e, 50e) ; 1P Latorre (40e).

Cartons jaunes : Domolaïlaï (36e), Kilioni (68e).

 

BEZIERS : 3P Munro (9e, 37e, 43e).

Cartons jaunes : Lomidze (6e).

 

CARCASSONNE : 15. Jasmin ; 14. Lazzarotto, 13. Grammatico (22. Matthews 61e), 12. Marrou , 11. Kilioni ; 10. Latorre (21. Guillomot 73e), 9. Domenech (20. Raynaud 48e) ; 7. Koffi, 8. Domolaïlaï , 6. Etien ; 5. Guironnet (18. Walton 58e), 4. Roidot (19. Gimeno 66e) ; 3. Telefoni (23. Bordewie 54e), 2. Bissuel (Cap.) (17. Sauveterre 59e), 1. Ursache (17. Paiva 59e).

 

BEZIERS : 15. Suchier ; 14. Touzini (22. Douglas 75e), 13. Puletua, 12. Chevtchenko, 11. Peyras-Loustalet ; 10. Munro, 9. Blanc (20. Valentine 53e) ; 7. Ramoneda, 8. Meite (19. Cerqueira 53e), 6. Lomidze ; 5. Battye (Cap.) (18. Maamry 4e- 14e), 4. Lokotui (18 ; Maamry 74e) ; 3. Kouider (23. Tokotu 59e), 2. Fualau (16. Fualau 63e), 1. Wardi (17. Lafon 54e).

 

Les meilleurs

Jasmin, Koffi, Bissuel ; Meite, Fualau, Touizini.

Didier Navarre
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?