Le Stade montois, au bout de l’ennui

  • Le Stade montois, au bout de l’ennui
    Le Stade montois, au bout de l’ennui
Publié le

On les attendait flamboyants, les Montois ont été très poussifs pour venir à bout d’une équipe berjalienne pas simple à manœuvrer, à deux doigts de réussir un exploit dans les Landes. 

Mont-de-Marsan 12 - 6 Bourgoin

Par Pierre Baylet

 

Résumé de la rencontre

On s’est ennuyé ferme dans cette rencontre peuplée de fautes et cadenassée. Les Montois étaient partis pourtant pied au plancher, avec allant et ambition. Mais cela n’a pas duré plus de huit minutes, le temps pour Gerber de transformer deux pénalités. Par la suite, ce sont plutôt les Isérois qui ont monopolisé le ballon, sans se montrer pour autant très dangereux, mais suffisamment pour mettre les Landais à la faute. 6-6 à la pause, on se croyait en janvier, sous la pluie. L’espoir de voir une seconde mi-temps d’un autre acabit n’a pas résisté aux multiples approximations des deux équipes, brouillonnes, peu inspirées et dirigées par un arbitre qui s’est mis au niveau. Entre fautes, en-avants et mauvais choix de toutes sortes, les Montois ont tout de même réussi à prendre la tête et à remporter ce match. Un moindre mal et un avertissement qui sera peut-être salutaire avant un déplacement périlleux à Montauban 

 

Le tournant de la rencontre

Le début de la seconde période où, malgré leur infériorité numérique après le carton jaune infligé à Beka Gorgadze, les Montois ont réussi à prendre la tête pour ne plus la lâcher.

 

Le joueur de la rencontre

Difficile de parler d’homme du match dans une rencontre aussi pauvre, mais Danré Gerber, auteur d’un quatre sur cinq dans les tirs au but après un 100% la semaine passée a enlevé une belle épine du pied à ses camarades.

 

Les meilleurs

Laousse-Azpiazu, Caudullo ; Toevalu, Price.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?