Oscar de la semaine : Liam Gill

  • Oscar de la semaine : Liam Gill
    Oscar de la semaine : Liam Gill
Publié le , mis à jour

Le troisième ligne australien a été monumental contre Toulouse. Nomination logique.  

Dans la semaine, Mourad Boudjellal avait pointé du doigt la qualité de son recrutement depuis un an. Samedi soir, il twittait même, provocateur : « Recrutement raté depuis deux ans, la faute à Michel Rocard ? » A Toulouse, le méconnu Aidon Davis s’est battu sans jamais fléchir, le spécialiste du VII, Axel Muller, a inscrit un essai décisif et Liam Gill a confirmé sa réputation de défenseur de haut niveau. Pour sa deuxième titularisation, le troisième ligne australien a livré une précieuse prestation : il a su trouver ses marques en touche, son point faible, a plaqué à tour de bras et s’est démené dans le jeu au sol. Dans le sillage d’une doublette Manoa-Gorgodze très performante et aux côtés d’un Charles Ollivon en forme internationale, le Wallaby, attendu comme le successeur de Steffon Armitage dans le rôle de plaqueur-gratteur, a déjà montré un bel aperçu de ses qualités. « La troisième ligne du jour avait 22 ou 23 ans de moyenne d’âge. La jeunesse peut apporter un plus », souriait le Basque de formation. « Ils ont su compenser l’absence de nos meneurs de combat, Duane Vermeulen et Juanne Smith », félicitait Jacques Delmas. Rien de moins.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?