Sur le toit de l’Europe

  • Sur le toit de l’Europe
    Sur le toit de l’Europe
Publié le , mis à jour

Les étudiants de Paris XIII ont enlevé leur troisième titre de championnes d’Europe.

En plein cœur de l’été, au mois de juillet, les filles de l’Université Paris XIII ont remporté à Zagreb leur troisième titre du championnat d’Europe universitaire de rugby à 7. C’est le deuxième d’affilée. Elles sont devenues les grandes spécialistes de la compétition continentale des étudiantes. Elles s’étaient pourtant rendues en Croatie sans grandes ambitions. Cette équipe dont la moitié des équipières avaient participé au titre de l’an dernier, était partie diminuée pour disputer ce championnat formaté sur le modèle des grands évènements. Six match en trois jours faisaient un marathon pour un groupe dont quelques cadres manquaient.

La finale en intégralité

Quatre joueuses championnes d’Europe l’an dernier avaient quitté l’équipe après la fin de leurs études. Les Balbyniennes du top 8 Julie Annery et Magdalena Alliaud avaient déclaré forfait. La première en raison d’une opération de l’épaule, la seconde pour s’être blessée avec son club de Bobigny lors de la finale du championnat de France de rugby à 7 à Albi. à leurs absences s’est ajoutée celle de Johanna Saint-Lo, contrainte de quitter ses coéquipières en cours de compétition juste avant la finale, pour rentrer en France. « Honnêtement, je ne voyais pas trop comment nous pouvions y prendre pour nous imposer, souffle encore le responsable Jean-Luc Pussacq, mais les filles sont aller puiser au plus profond d’elles mêmes une énergie incroyable. » Battues lors des matchs de poule par les Anglaises de Gloucester, les étudiantes de Paris XIII les ont séchées sur le gong en finale (19-17) au bout d’un match très intense. « Faire deux fois 10 minutes comme elles l’ont fait sans pouvoir faire tourner comme nous le souhaitions, c’est fort. Les trois quart de l’équipe ont fait le match dans son intégralité. Mais elles ont tenu. Il faut féliciter le travail de Marc-Henry Kugler. » Le responsable sportif du Centre Universitaire de Paris 13 organise un travail en mixité pour le rugby à 7. Il a aussi beaucoup impliqué ses troisième année dans la préparation de la saison pour encadrer les nouvelles. Ce travail renforcé avec les garçons, et cette cohésion de l’équipe, ont forcé cette troisième réussite. Elles iront donc à Milan l’an prochain pour défendre un double titre.

Par Guillaume Cyprien

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?