Lézignan : L’ambition retrouvée  

  • Lézignan : L’ambition retrouvée  
    Lézignan : L’ambition retrouvée  
Publié le , mis à jour

À l’intersaison, le FCL a réalisé un recrutement de qualité et musclé son effectif. Après avoir échoué aux portes des deux finales nationales, la saison passée. Le représentant des Corbières a les arguments pour jouer les premiers rôles cette saison.

La précédente saison a laissé un goût d’inachevé au sein des supporters lézignanais. Ces derniers sont dans un sens particulièrement gâtés puisque depuis la saison 2006-2007, le club avait  pris pour habitude de décrocher un titre de champion de France, ce qui fut le cas en 2008, 2009, 2010 et 2011, de remporter la Coupe de France, ce qui l’a brillamment réalisé  en 2010, 2011 et 2015 ou de disputer une finale du championnat. Rappelons qu’en 2007 et 2014, le « FCL » s’est respectivement incliné face à Pia et le Toulouse-Olympique. Lors du précédent exercice, les Lézignanais se sont contentés d’une double participation aux demi-finales. A deux reprises, c’est l’éternel rival limouxin qui lui a barré la route de la finale. En Coupe de France, Limoux avait particulièrement dominé son sujet (42-22). En revanche, les Limouxins avaient frisé la correctionnelle à Foix. En toute fin de rencontre, Lézignan a eu la balle de match qu’il n’a pu concrétiser. L’ailier limouxin, Mathieu Mayans a sauvé sa formation grâce à une interception salvatrice. Pour un déficit de quatre unités (18-22), le FCL a été privé d’une finale d’une finale du championnat de France  qui l’aurait opposé à Carcassonne.  

 

La greffe catalane

Dans la frustration de cette saison 2016, l’ensemble du club a bien l’intention de rebondir. Afin de rivaliser avec la crème de ce championnat, Aurélien Cologni, l’emblématique manager a effectué un recrutement pertinent et de qualité. Des joueurs revanchards, bien décidés à relever le prochain défi avec le FCL. Ainsi, l’ex ouvreur de Saint-Estève-XIII catalan, Rémi Marginet a donné son accord. L’ex talonneur d’Avignon et de Palau, Guillaume Bonnet (dont certains lui prédisent un avenir international), le Palauenc David Guasch, l’excellent centre de la réserve des Dragons, Théo Bonneriez ont été séduits par le projet sportif du club. Prochainement, le club devrait finaliser la signature d’un excellent  joueur étranger celle d’un  Un pilier néo-zélandais. Le club a également fait une bonne pioche en recrutant l’ex centre des Dragons catalans, Ben Pomeroy. En un mot, Lézignan a retrouvé de l’ambition. Pour la saison à venir, il espère retrouver le chemin de la gloire et du sacre. Le 24 septembre, les Audois vont lancer leur saison lors du Magic Week-end. Ils vont en découdre face à la réserve des Dragons. Pour ce premier exercice sans filet, les Lézignanais espèrent entamer ce championnat par une victoire.

Didier Navarre
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?