Bienvenue à l’Ovalie Club Montluçon

  • Bienvenue à l’Ovalie Club Montluçon
    Bienvenue à l’Ovalie Club Montluçon
Publié le , mis à jour

 Après le dépôt de bilan de Montluçon Rugby, des anciens dirigeants ont réussi à maintenir la pratique du rugby dans la ville. Ils ont créé le OC Montluçon qui va évoluer au plus haut niveau régional.

À Montluçon, la vie rugbystique est loin d’être un long fleuve tranquille. C’est une histoire difficile ponctuée par des rebonds capricieux et défavorables. Une histoire qui remonte à l’année 2005 où les deux clubs historiques de la cité le Stade montluçonnais et les Ilets ont alors décidé de fusionner pour donner naissance à Montluçon Rugby. Un club où les dirigeants de l’époque avaient de biens légitimes ambitions sportives, celles d’accéder un jour au Pro D2 et d’être le deuxième club du comité derrière la grande et prestigieuse ASM. Une ambition un peu démesurée puisqu’au terme de la saison 2015, la structure a été rétrogradée administrativement du premier échelon fédéral au deuxième. Cette année après un bilan sportif acceptable ponctué par une participation aux huitièmes de finale (défaite face à Nantes), le club plombé par un passif financier évalué à plus de 100 000 euros a été contraint de jeter l’éponge et s’est vu obliger de déposer le bilan. Après onze ans d’existence, Montluçon Rugby était ainsi rayée de la carte ovale. La pratique du rugby était devenue inexistante dans la sous-préfecture de l’Allier. Or, parfois dans les moments les plus désespérés, il y a toujours un bras salvateur pour redonner du souffle et de l’espoir. Quatre passionnés Didier Pszonak, Jean-Pierre Bujard, André Dechaud et Jean Boucly se sont retroussé les manches et créé une nouvelle structure baptisée Ovalie Club Montluçon qui va participer au prochain championnat Honneur régional.

Privé de phases finales

Pour cette nouvelle aventure sportive, l’OCM a déjà mis en place son école de rugby de rugby, une équipe cadet, une formation junior, une section féminine et cinquante seniors dont la majorité est issue de l’équipe réserve du feu Montluçon Rugby. « Il n’était vraiment pas envisageable qu’il n’y ait plus de rugby à Montluçon. L’essentiel c’était de repartir, voilà une bonne chose de faite », fait remarquer Didier Pszonak. Cependant la médaille a son revers, l’équipe fanion de l’OCM va certes participer au championnat territorial, mais ne pourra pas disputer la phase éliminatoire dans l’hypothèse d’une qualification. « C’est assez frustrant, commente l’entraîneur-joueur Manu Capdeville. À la rigueur, on n’aurait pu ne pas participer au championnat de France, ce que je comprends. En revanche, nous aurions pu avoir notre chance pour disputer le titre régional d’autant que notre équipe réserve peut, de son côté, postuler au titre régional et participer au championnat de France si elle vient à se qualifier. Ceci dit, nous savons que cette saison sera une année de transition. Au sein du club, il y tout à reconstruire de A à Z tant dans le domaine sportif que financier. Au sein du groupe seniors, tout le monde est prêt pour relever ce nouveau défi. Il y a la première page d’un nouveau club à écrire. Dans un sens, c’est un challenge passionnant. »

Pour leur premier exercice à balles réelles, les Montluçonnais vont accueillir le 2 octobre Brioude au stade de la Loue. Une première opposition officielle pour la jeune Ovalie Club de Montluçon, un premier match qui quoi qu’il en soit va marquer l’histoire de la structure.

Didier Navarre
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?