Agen, quel coeur !

  • Agen, quel coeur !
    Agen, quel coeur !
Publié le , mis à jour

Au terme d’une rencontre sous tension à tous les niveaux (sept cartons dont trois rouges) , Agen vient à bout de Biarritz 23-22. Les Lot-et-Garonnais s’offrent un bol d’air alors que les Basques peuvent nourrir des regrets.

Le match

Les deux équipes défaites par les deux promus la semaine passée avait à cœur de se racheter. Et cela s’est vu avec un excès d’engagement parfois mal maîtrisé sur le terrain et des fautes en pagaille. Dans une rencontre pour le moins engagée, Agenais et Biarrots n’ont pas tout le temps livré un rugby agréable à voir jouer mais ils ont joué avec leurs armes. En début de partie, les buteurs Francis et Lucu se chargeaient des points avant qu’un premier essai biarrot ne refroidisse Armandie à la 22e. Le Bourhis, opportuniste mettaient les cannes pour doubler toute l’arrière-garde agenaise avec un coup de pied à suivre joué depuis ses 22. Agen qui campait près de la ligne d’en but basque se voyait prendre un premier coup sur la tête. Avant d’en recevoir un deuxième à la 30e suite à un carton rouge reçu par le pilier Arthur Joly pour un coup de poing dans un regroupement. Ce carton a eu le don de piquer au vif les coéquipiers d’Antoine Erbani qui décidaient de réagir juste avant la mi-temps. Florian Denos bien décalé par son centre Sadie concrétisait le temps fort agenais. À 13-19 à la mi-temps, les Agenais n’étaient pas morts. La deuxième mi-temps où les fautes d’indiscipline et les tensions se sont accrues a vu Agen s’accrocher et Biarritz se saborder en beauté avec notamment deux cartons jaunes et un rouge récolté. Le BO n’a jamais su profiter de l’avantage numérique qu’il avait - à quatorze contre douze lors des dix dernières minutes- et  malgré une défense et une conquête bien en place, à la 77e, Agen réussit l'impensable en reprenant le score, pour un petit point après l'essai de Mchedlidze. Les coéquipiers de Maxime Lucu, encore très bon ce soir ne s’attendaient sans doute pas à pareille fin de match. Pour le plus grand bonheur d’Agenais qui pourront puiser bien des vertus et enseignements dans ce dénouement.

 

Le fait du match

Dans une partie disputée sous tension, le carton rouge du pilier Arthur Joly à la 30e pour un coup de poing sur un visage biarrot dans un regroupement aurait pu faire basculer le match. Mais les Agenais à 14 contre 15 ont su rester solidaires pour ne pas sombrer à 6-19. Mieux, ils sont revenus en fin de première mi-temps.

 

L’essai du match

L’essai de la gagne de Mchedlidze à la 77e qui s’extirpe du regroupement pour marquer en force. Il résume assez bien la rencontre et le cœur énorme dont ont fait preuve les Bleu et Blanc pour parvenir à s’extirper du piège biarrot. Dominés en conquête – quatre fois pénalisés en mêlée fermée, Agen s’en est remis à son efficacité dans le jeu au sol et la botte d’un Francis en réussite. Ce dernier n’avait plus qu’à passer la transformation décisive, en position excentré et le Sud-africain ne se loupa pas.

 

 

Le joueur du match : Mchedlidze

Le Géorgien positionné au centre a fait chavirer Armandie dans les dernières minutes du match mais il aura livré un match complet tout au long de la partie. Percutant, redoutable en défense, et magnifique de vaillance et de ténacité, il n’a jamais baissé pied dans une rencontre où les siens étaient sévèrement bousculés. Costaud.

Fiche technique

Agen 23– Biarritz 22

À Agen – Stade Armandie 5797 spectateurs

Arbitre : M .Clave (Armagnac-Bigorre)

Agen :2E Denos (40e), Mchedlidze (77e) , 3P Burton (3e, 15e, 44e), 2T Burton (40e, 77e)

Cartons jaunes : 23.Akhobadze (68e)

Cartons rouges : 3.Joly (30e) , 17. Béthune (71e)

Biarritz : 1E Le Bourhis (23e), 4P Lucu (10e, 18e, 30e,39e, 73e), 1T Lucu (23e)

Cartons jaunes: 5.Hewitt (7e) , 11.Kiernan (51e) , 4.Bastien (57e)

Cartons rouges : 18.Placines (71e)

Agen 15.Denos (22.Nakosi, 61e) ; 14.Tilsley, 13.Sadie (21.Lamoulie, 40e) , 12.Mchedlidze, 11.Paris ; 10.Francis, 9.Abadie ; 7.Miquel, 8.Erbani (cap.) (19.Tau, 30-40e) (23.Akhobadze, 58e) ,6.Kotze (19.Tau, 67e) ; 5.Demotte, 4.Ratuniyarawa (18.Murday, 64e) ; 3.Joly, 2.Tadjer (16.Barthomeuf, 59e) , 1.Nnomo (17.Béthune, 56e)

Biarritz 15.Hamdaoui ; 14.Giresse, 13.Delai, 12.Baby , 11.Kiernan ; 10. Le Bourhis (21.Fortassin, 73e), 9.Lucu (cap.) ; 7.Nabou (18.Placines, 12e) , 8.Manu, 6.Roumat (19.Usarraga, 78e) ; 5.Hewitt , 4.Bastien ; 3.Assi (23.Giudicelli, 57e) , 2.Roumieu (16.Ruffenach, 57e) , 1.Synaeghel (17. Cabarry, 57e)

Les buteurs : 3/5P Francis, 2/2 T Francis ; 5/7 P Lucu, 1/1T Lucu

Évolution du score : 3-0, 3-3, 6-3, 6-6, 6-13, 6-16, 6-19, 13-19 (MT), 16-19, 16-22, 23-22

Les meilleurs :

À Agen : Demotte, Miquel, Erbani, Francis, Paris, Mchedlidze, Denos

À Biarritz : Synaeghel, Roumieu, Manu, Lucu, Le Bourhis, Hamdaoui

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?