Absence préjudiciable

  • Absence préjudiciable
    Absence préjudiciable
Publié le , mis à jour

L’indisponibilité de Zack Holmes annoncée jeudi, lors de la conférence de presse du Stade Rochelais, va faire du mal à l’effectif maritime. Lui qui avait su faire oublier les premières prestations en demi teinte de Brock James, a notamment excellé lors des trois premières journées du Top 14 au poste de centre. Une révélation confirmée.

La nouvelle est tombée jeudi. Le trois-quarts polyvalent australien, Zack Holmes, est indisponible pour au moins quatre semaines suite à sa blessure à la pommette lors de la rencontre à domicile face au LOU samedi. Titularisé à l’ouverture pour la première fois, l’ancien joueur des Western Force a dû quitter le terrain prématurément à la treizième minute laissant sa place à un Jules le Bail qui a pris son rôle très au sérieux ce soir-là.

Le Stade Rochelais va devoir ainsi faire sans son trois-quarts polyvalent, ce même trois-quarts qui avait su faire oublier les prestations du nouvel ouvreur rochelais en provenance de Clermont : Brock James. Et autant dire que l’Australien démarre le championnat en trombe. Son apport à l’effectif rochelais est incontestable, et fait de lui un des hommes clés de Patrice Collazo et Xavier Garbajosa. Pour preuve lors des trois premières journées, Zack Holmes a été indispensable voir même décisif.

Titularisé trois fois au centre, Zack Holmes a fait parler sa polyvalence surtout lors du match face à Castres le 3 septembre dernier. Brock James étant blessé, et Anthony Fuertes (l’ouvreur du jour dans le Tarn) blessé dès la 24e minute. Ce jour-là, il ne passe pas moins de quatre pénalités et deux transformations. Un 100 % au pied et une prestation excellente. Et même si Collazo déclare « le poste de centre lui convient mieux. », le maritime a su faire oublier un Brock James vraiment pas en forme en début de championnat au poste d’ouvreur.

Déjà le cas pour la première journée de championnat face à Clermont, Zack Holmes a su reprendre le jeu au pied de l’ancien clermontois dès l’heure de jeu. Match durant lequel il fera un sans faute et permettra d’arracher le nul à domicile face aux auvergnats. Buteur mais aussi marqueur.

Avec ce poste de centre, Zack Holmes se « positionne plus loin de la défense et prend de meilleures décisions », d’après le manager rochelais. Un poste qu’il affectionne tout particulièrement, en sachant créer le danger grâce à sa vitesse. À titre d’exemple ce match au Stade des Alpes, où l’Australien marque son premier essai de la saison à la cinquantième minute grâce à une passe d’Aguillon. Une force crée par le Super 15 et qui aujourd’hui évolue dans le championnat français.

Mais le Top 14 et son équipe vont devoir faire sans lui pendant au moins quatre (longues ?) semaines. Titularisé pour la première fois à l’ouverture depuis le début du championnat, on y verrait presque un signe, il se blesse dès la treizième minute. Si au centre, le staff rochelais a du choix quant à cette absence (Aguillon, Jordaan et le retour de Botia dans quelque temps), à l’ouverture c’est bien Brock James qui va refaire son apparition dans l’effectif maritime après quelques jours d’indisponibilité suite à une blessure aux côtes. L’avenir nous dira si Zack Holmes peut réellement manquer au Stade Rochelais… ?

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?