Sapiac au bout de l'ennui

  • Sapiac au bout de l'ennui
    Sapiac au bout de l'ennui
Publié le , mis à jour

Dans un match de qualité moyenne, Montauban assure l'essentiel en s'imposant à domicile face au Stade Montois (22-18).

Montauban 22 - 18 Mont-de-Marsan

Par Philippe Peronne

 

Résumé de la rencontre

Dans des conditions difficiles, les deux équipes n'ont pas été des plus habiles à Sapiac. Les mêlées ont été approximatives, la conquête l'a été tout autant. La première mi-temps s'est résumée à un duel de buteurs entre Danré Gerber (SM) et Antoine Lescalmel (USM). Ce dernier a tourné en faveur de l'artilleur maison. Que d'en-avants, de plaquages râtés, de fautes de main et de conquête défaillante dans cette rencontre. Le score à la mi-temps (12-6), reflète parfaitement la physionomie du match. La conquête en général a donné des points aux deux équipes, mais le problème récurrent des Montalbanais - à savoir l'indiscipline (carton à la 28e pour Tupuala) et la mêlée - sont de gros points noirs et les locaux se sont montrés inquiétants à domicile.

La première action de la seconde période résume parfaitement la rencontre : les Montalbanais se mettent à la faute sur le renvoi et sur la mêlée qui suit, les Sapiacains se mettent à la faute. Derrière Gerber se fait un malin plaisir de recoller au score (12-12). Une éclaircie pendant la partie, l'essai des locaux, inscrit par Jérome Bosviel en bout de ligne. Mais la seconde période a ensuite été une copie de la première. Un duel de buteurs et Lescalmel l'a emporté aux poings. Le Stade montois repart de Sapiac avec le bonus, une bien maigre consolation.

 

Joueur de la rencontre

Antoine Lescalmel. Le demi d'ouverture de Montauban a, dans sa régularité au pied, permis aux siens de l'emporter dans un match moyen.

 

Essai de la rencontre

Magnifique essai, à la suite d'une rare bonne mêlée de l'USM située à dix mètres de la ligne d'en-but. L'introduction est montoise mais le ballon est piqué grâce à la pousée des Montalbanais. Byrnes sort la balle, la ligne de trois-quarts balaie les vingt-deux mètres adverses, l'arrière Bosviel est trouvé en fond de ligne et marque le seul essai du match.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?