Brive renverse La Rochelle

  • Brive renverse La Rochelle
    Brive renverse La Rochelle
Publié le

Menés de douze points à la mi-temps, les Brivistes se sont montrés impériaux dans le deuxième acte pour l'emporter (29-28) et déloger La Rochelle de son fauteuil de leader.

Le résumé :

Et dire que La Rochelle comptait douze longueurs d'avance à la pause (22-10)... Il faut pourtant reconnaître que, si les hommes de Patrice Collazo s'étaient montrés encore une fois séduisants offensivement, ils avaient d'abord miser sur leur redoutable réalisme pour être devant au tableau d'affichage. Car, durant les vingt premières minutes, le match était totalement briviste. Si bien que les joueurs de Nicolas Godignon menait 10-0 grâce notamment à un essai de Lapeyre. Mais, en trois mouvements remarquables dans le camp corrézien (25e, 30e et 39e), les Maritimes avaient renversé la situation et inscrit trois essais (Barry, Murimurivalu et Rattez). Pas suffisant pour assommer le CABCL. Au retour des vestiaires, les locaux réalisaient une entame tonitruante. Par l'intermédiaire de Germain au pied (45e, 54e et 62e) et de Mignardi (48e), ils ont même repris les devants (26-22). La suite ? Elle s'est résumée à un duel de buteurs entre Germain et James, lequel a tourné à l'avantage du premier. Victoire de Brive (29-28).

 

Le tournant :

On jouait la 23e minute et Brive menait déjà 10-0 lorsque le CABCL récupérait une pénalité sur la ligne médiane derrière une énième faute rochelaise. À cet instant, les Corréziens étaient largement dominateurs, notamment devant. Du coup, plutôt que de confier le soin à Gaëtan Germain d'aggraver le score au pied, le capitaine Arnaud Mela choisissait la touche pour tenter de marquer un deuxième essai. Mais le coup de pied de Germain, en suivant, ne sortait pas des limites du terrain... Un raté qui allait relancer les Maritimes. Étouffés jusque-là, ces derniers en profitaient pour revenir enfin dans le camp adverse. Deux minutes plus tard, ils inscrivaient leur premier essai. L'essai : C'est une habitude depuis le début de saison. La Rochelle enchaîne les essais de grande classe depuis la première journée. Et les trois-quarts maritimes se sont encore mis en évidence sur la pelouse d'Amédée-Domenech. La preuve sur le premier mouvement dans le camp corrézien : à la 25e minute de jeu, derrière un ballon assuré en conquête directe, Brock James optait pour une longue transversale au pied en direction de son ailier Vincent Rattez, lequel réceptionnait sans problème. Ce dernier retrouvait Steeve Barry à son intérieur. Le centre poursuivait sa course puis crochetait le dernier défenseur avant d'aller aplatir.

 

Le joueur : Arnaud Mignardi

Quel guerrier ! Les années passent et le trois-quarts centre est de plus en plus capital dans cette équipe corrézienne... Arnaud Mignardi, patron de la défense du CABCL, a une nouvelle fois été extrêmement précieux lorsque son adversaire avait le ballon. Par la qualité de ses plaquages, sur lesquels il a constamment renvoyé les Rochelais dans leur camp. Et offensivement, le joueur d'origine auscitaine a clairement franchi un cap. La meilleure illustration ? Son essai, à la 48e minute, sur lequel il est parfaitement venu se proposer à hauteur avant de prendre à défaut l'ultime défenseur maritime pour marquer. Assurément l'action qui a définitivement relancé le CABCL.

Les meilleurs : À Brive : Asieshvili, Da Ros, Ledevedec, Mela, Koyamaibole, Mignardi, Lapeyre, Germain.

À La Rochelle : Sazy, Amosa, Januarie, Barry, Rattez.  

Jérémy Fadat
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?