Pau se rassure mais gaspille un point

  • Pau se rassure mais gaspille un point
    Pau se rassure mais gaspille un point
Publié le

La Section paloise a remporté facilement (23-6) une rencontre qu'elle a maitrisé de bout en bout et pourrait regretter de ne pas avoir décrocher le point de bonus offensif face à une faible formation du Stade français.  

Résumé  

La Section paloise avait décidé de se rassurer sur ses bases. La mêlée fermée mais surtout sur sa ligne défensive. Ils s'y sont appliqués et ont construit leur succès là-dessus en ne jouant que les ballons sur « turn-over ».  Conrad Smith concluant un contre en prenant de vitesse du haut de ses 34 ans le jeune Clément Daguin (24 ans) sur un coup de pied  à suivre de la bonne  pioche du recrutement Louis Dupichot. Pour le reste, les vagues parisiennes se fracassaient sur la défense de fer de la troisième ligne Butler-Coughlan-Armitage impeccable sur les plaquages. On pourra regretter un  léger manque d'ambition des Palois qui avaient clairement le match en main et qui ont préféré gérer leur avance avec du jeu au pied de déplacement (très bien fait au demeurant) plutôt que de se lancer dans de grandes offensives.  

 

Le fait

Le bonus offensif vendangé qui tendait les bras aux Palois. Ils ont eu plusieurs fois l'occasion de marquer ce précieux point supplémentaire mais n'ont pas su franchir la ligne. C'était tout d'abord Pourraily qui bien démarqué n'arrivait pas à finir l'action, par manque de vitesse. Puis, la Section choisissait de convertir au pied sa domination. A 23-6, par trois fois, les Béarnais avaient une penal-touche à négocier et à chaque fois, ils étaient incapable de convertit leurs munitions en point. A la toute dernière seconde, Smith (encore lui ! ) glissait un passe au pied dans l'en-but pour Pourrailly qui ne parvenait pas à aplatir. Pau a laissé un point en  route que les hommes de Simon Mannix pourraient regretter en fin de saison.

 

Le joueur 

Conrad Smith une fois de plus. Comment pourrait-il en être autrement auteur d'un essai et d'une véritable passe décisive pour Steffon Armitage sur le deuxième essai paloise?  Le double champion du  monde a une nouvelle fois régalé le Hameau de toute sa classe.  

 

Les meilleurs: À Pau : Smith, Slade, Dupichot, Armitage, Butler, Bianchin

À Paris : Doumeyrou, Dupuy, Williams

 

Fiche technique

Section Paloise 23 – Stade Français 6

À Pau Stade du Hameau

Arbitre : Romain Poite

Évolution du score : 7-0, 7-3, 14-6, 17-6, 20-6, 23-6

Section Paloise : 2E Smith (11e) Armitage (44e), 3P Slade (40e, 54e, 67e) 2T Slade (11e, 44e)

Stade français : 1P Bosman (19e, 50e)

Pierre-Laurent Gou
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?