Aurillac, dans la douleur

  • Aurillac, dans la douleur
    Aurillac, dans la douleur
Publié le , mis à jour

Leaders du ProD2 les Aurillacois ont peiné à prendre le dessus sur des Narbonnais indisciplinés, mais l'emportent finalement 27-7, bonus en poche.

Aurillac 27 - 7 Narbonne

Par Jean-Marc Authié

 

Malgré le leadership du Pro D2, les Aurillacois avaient une certaine pression avant de recevoir Narbonne. Le staff a mis en garde toute la semaine pour éviter que leurs joueurs ne tombent dans la facilité, et ils ont bien fait... Aurillac, très emprunté en début de rencontre, voyait Narbonne tenter crânement sa chance. Au bout de quarante secondes de jeu, Brett manquait une pénalité. La suite de la mi-temps ? Les Narbonnais faisaient des misères aux Aurillacois, mais se cassaient les dents sur une défense cantalienne bien en place. Deux éclairs de Petitjean, puis de Maninoa, bien aidés par leurs avants, donnaient deux essais d'avance aux locaux. La discipline narbonnaise n'y était pas non plus étrangère, car Herjean (28e) puis Brett (40e) recevaient chacun un carton jaune. Ainsi, le Stade aurillacois virait en tête à la pause (12-0), mais ne montrait pas un très beau visage. Au retour des vestiaires, les équipes continuaient de proposer un jeu désordonné, jusqu'à l'essai casquette de Gaston, qui profitait d'un mauvais jeu de mains des Narbonnais dans leur en but (57e). 20-0, la messe était dite d'autant que le jeune Fajfrowski, sur la pelouse depuis trente secondes, marquait un essai tout en vitesse et en puissance (60e). Mais Narbonne ne pouvait partir du Cantal sur un zéro pointé. C'est donc en toute logique qu'Herjean réduisait la facture dans les dernières secondes.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?