Première sous tension

  • Première sous tension
    Première sous tension
Publié le , mis à jour

L’affiche Saint-Médard-en-Jalles - Lombez-Samatan est l’une des affiches les plus alléchantes de cette journée de Fédérale 1.

Les Saint-Médardais sont en forme. Pourtant, le week-end dernier, les hommes du duo Vergé-Andreu espéraient une meilleure issue de leur déplacement au Pays basque. Défaits 25 à 21 par une équipe luzienne plus réaliste, les Girondins ont dû se contenter du point de bonus défensif. Patrick Vergé, patron des avants saints-médardais a tout de même apprécié le visage affiché par ses hommes : « Nous aurions largement dû nous imposer, confie le coach. Nous avons eu un trou d’air en début de deuxième mi-temps qui a été préjudiciable. Cependant, tout n’est pas à jeter. Et ce que je retiens, surtout, c’est l’état d’esprit, sur et en dehors du terrain. Cela me rappelle mes années avec le Stade bordelais… »

A l’heure des découvertes

Les Girondins accueilleront Lombez-Samatan qui a démontré face à Bagnères-de-Bigorre, qu’il avait l’ambition de s’installer durablement dans cette Fédérale 1 : « Les Gersois ont des valeurs, confie Patrick Vergé. On le sait. Nous les connaissons peu mais nous nous attendons à une rencontre accrochée. Ils ont battu Bagnères et ce n’est certainement pas un hasard. Cette poule est très relevée. Il n’y aura pas de petit match… »

Du côté du Gers, on attend impatiemment ce déplacement en banlieue bordelaise. Yohan Marty, le coach des avants du LSC, espère que son équipe fournira un match aussi complet que contre les Bagnérais : « Le visage affiché par mes hommes a été très bon. L’équipe a produit du jeu et a été performante en conquête. Elle a su exploiter les fautes adverses. À Saint-Médard-en-Jalles, nous savons que ce sera compliqué. Nous connaissons très peu cette équipe mais nous savons qu’ils ne voudront pas trébucher à domicile. Nos futurs adversaires sont très physiques. à nous de mettre en place notre jeu pour les contourner. Reste à savoir si les garçons auront récupéré du match contre Bagnères. Nous n’avons pas un effectif pléthorique et nous avons donc quelques interrogations à ce niveau-là… »

Par Mathilde Lacrouts

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?