Mike Ford, place à l'initiative

  • Mike Ford, place à l'initiative
    Mike Ford, place à l'initiative
Publié le , mis à jour

Mike Ford, ancien manager des Saracens et plus récemment de Bath, a été présenté ce lundi matin en conférence de presse. Ambitieux et optimiste, le nouveau membre du staff toulonnais compte rapidement prendre ses marques. 

Contacté par Mourad Boudjellal il y a de ça plusieurs semaines, Mike Ford a rapidement compris l'urgence de la situation. Entre les résultats en dents de scie et un président qui n'a de cesse de répéter qu'il s'ennuie en regardant le jeu de son équipe, la place de Steve Meehan, jusqu'alors entraîneur des trois-quarts toulonnais était en danger. Mike Ford se sait donc très attendu sur la Rade. « Toulon, c'est le plus gros club en Europe. Ces quatre-cinq dernières années ils ont beaucoup gagnés. Pour moi c'est un challenge excitant », expliquant qu'il était impatient de collaborer avec de grands entraîneurs et des joueurs de classe mondiale. Et pourquoi lui plus qu'un autre technicien ? L'ancien manager de Bath sait que son nouveau président appréciait tout particulièrement le jeu qu'il m'était en place Outre-Manche. « Mourad appréciait la façon dont jouait Bath et il voulait savoir comment je voyais le choses, afin de voir si je lui correspondais. Le Président veut qu'on gagne mais également qu'on joue bien, qu'on marque de beaux essais et qu'on donne envie aux supporters de revenir au stade chaque week-end ».

 

Défenseur de l'attaque

Coach en charge de la défense avec l'équipe d'Irlande, des Lions puis de l'Angleterre, Mike Ford est devenu manager sur le tard. La véritable plus-value de ses expériences passées ? « J'ai été un coach de la défense pendant dix ans. Et quand on veut étudier la défense on doit obligatoirement regarder l'attaque mise en place par les adversaires. Ainsi, pendant ces dix ans j'ai appris à défendre face à différents systèmes offensifs. Du coup, en arrivant à Bath j'ai renversé la situation en prenant à ma charge le jeu d'attaque ». Fin tacticien de la défense, Mike Ford sait ainsi comment poser des problèmes aux adversaires.

 

Initiatives contrôlées

Nouvel entraîneur de la ligne d'attaque toulonnaise, l'ancien manager de Bath ne voit pas statut d'adjoint comme une rétrogradation par rapport à son passé récent. « Je suis là pour aider. J’ai même hâte d’être le numéro deux. L’an dernier, à Bath, j’ai vécu beaucoup de tensions sur comme en dehors du terrain, donc ça ne me pose pas de problème d’être adjoint, bien au contraire. » Mais avant d'arriver à Toulon, Mike Ford a tenu à rencontrer plusieurs fois Diego Dominguez. « Diego c'est le boss ! Moi, je serai uniquement sur le terrain pour m’occuper des trois-quarts, de l’attaque, mais aussi de la défense. Il y a de bonnes choses en place. Je vais essayer au fur et à mesure d’améliorer certains détails pour qu’on attaque un peu plus. » Passé par le rugby à XIII, Mike Ford compte également apporter un regard différent sur le jeu de ligne. « On va revoir certains principes de jeu. Je veux mettre en place un jeu structuré, mais avec de la liberté dans la structure. Nous allons travailler avec les principes du jeu généraux, mais au lieu de leur dire « faites ça et ça », les joueurs devront prendre des initiatives prendre les bonnes décisions. » S'il a assisté à la rencontre face à Clermont, Mike Ford était bien présent en qualité de spectateur. Son contrat commençant lundi, le nouveau mentor de la ligne de trois-quart toulonnaise a paraphé un contrat d'un an (renouvelable deux ans) sur la Rade et devra prendre ses marques pour être rapidement compétitif, et ce dès dimanche pour la réception de l'ogre montpellièrain. Par Pierrick Ilic-Ruffinatti

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?