Simon bien en pole pour succéder à Boudjellal

  • Simon bien en pole pour succéder à Boudjellal
    Simon bien en pole pour succéder à Boudjellal
Publié le , mis à jour

 L’avocat Lucien Simon est la piste la plus sérieuse pour succéder à Mourad Boudjellal à la tête du RCT, si ce dernier vendait. Selon nos informations, la transaction se ferait sur la base de 10 millions d’euros.

Même s’il a démenti à certains de nos confrères et notamment au journal L’Equipe, Mourad Boudjellal travaille bien sur une hypothèse de reprise de ses parts avec l’avocat aixois, Lucien Simon. Ce dernier fils d’un ancien président du RCT avouait dans l’édition du jour de Midi-Olympique. « Cela fait des mois que nous discutons de cette perspective. Tout le monde sait que je n’ai pas une fortune personnelle, mais j’ai pu m’entourer d’investisseurs très intéressés par cette perspective." Selon nos informations, le projet Simon serait un projet local. Il aurait obtenu l’accord d’un pool d’investisseurs essentiellement varois prêt à mettre sur la table entre 7 et 10 millions d’euros. Les négociations sont bien avancées mais doivent obtenir l’aval du maire de la ville Hubert Falco, premier supporter du RCT et surtout premier partenaire du club. Toutes les hypothèses sont à l’étude y compris le fait que Boudjellal ne pas cède pas toutes ses parts mais laisserait la conduite du club à Lucien Simon. A l’heure actuelle, il n’y aurait pas d’autres repreneurs potentiels. Des discussions ont concerné un moment un projet avec Bernard Laporte, sans que cela aille bien loin. Et Mourad Boudjellal a dit non cet été à deux pistes menant à l’étranger.

Pierre-Laurent Gou
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?