Maurouard : « Nous ne laisserons rien passer. »

  • Maurouard : « Nous ne laisserons rien passer. »
    Maurouard : « Nous ne laisserons rien passer. »
Publié le

Le Stade Rochelais se déplace à Paris pour affronter le Stade Français dimanche (12h30). Jérémie Maurouard et Arthur Retière, recrues maritimes de la saison 2016/2017, s'expriment sur cette future rencontre.

Les hommes de Patrice Collazo ont quitté la Rochelle cet après-midi en direction de Paris. Si le manager rochelais approuvait encore vendredi que certains de ses joueurs cadres ne feraient pas le déplacement, il n'en demeure pas moins que ce match serait l'occasion pour les autres joueurs de l'effectif maritime de s'exprimer. A l'image d'Arthur Retière, la plus jeune recrue du Stade Rochelais cette saison. À peine 19 ans, et avec déjà plusieurs minutes jouées sur les six journées de Top 14, le jeune joueur originaire de Dijon fait partie du déplacement à Paris : « l'état d'esprit est bon. Nous avons fait une bonne semaine de travail. » déclarait-il timidement vendredi en conférence de presse. Une semaine qui a été complexe à gérer pour le staff rochelais notamment à cause des nombreux blessés. Le jeune demi de mêlée, lucide, avoue : « Les blessés... cela fait partie du jeu. » Ce match ne s'annonce donc pas des plus simples à Jean Bouin à l'heure du déjeuner dominical, d'autant plus que le Stade Français est une équipe difficile à jauger. Auteurs de bonnes prestations, les hommes de Gonzalo Quesada, peuvent aussi faire pencher la balance d'un week-end sur l'autre. Mais là encore, le jeune international des moins de 20 ans  l'affirme : « Nous nous déplaçons avec beaucoup d'envie pour affronter cette équipe parisienne, peu importe leur niveau. »

 

Prudence et amibtion de mise

Un déplacement, que l'ancien joueur d'Oyonnax, Jérémie Maurouard, prend aussi très au sérieux. Et n'allez pas lui parler de l'heure de jeu assez improbable (12h30), pour lui cela ne change rien : « Honnêtement l'heure n'est pas un problème pour nous. » Si l'heure n'est donc pas un problème, le pack réputé mobile du Stade Français va certainement en être un : « Nous savons qu'ils sont puissants en mêlée, mais comme chaque équipe aujourd'hui en Top 14. Je n'ai pas trop suivi leurs performances mais je sais que c'est une bonne équipe. Ils jouent beaucoup vers le large. » Mais en plus de cela, le talonneur rochelais reconnaît que la stabilité de l'effectif parisien, peut être un vrai atout pour rivaliser, notamment à domicile : « C'est une équipe qui possède, à peu de chose près, la même équipe depuis trois/quatre ans. Alors oui, cela peut jouer. » Et concernant l'absence de Jules Plisson, là encore Jérémie Maurouard ne tremble pas : « Qu'il soit là ou pas cela ne change rien, nous contrerons les quinze qui seront sur le terrain. »

 

Par Jessica Fiscal, à La Rochelle

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?