L'Afrique du Sud stoppe l'hémorragie

  • L'Afrique du Sud stoppe l'hémorragie
    L'Afrique du Sud stoppe l'hémorragie
Publié le , mis à jour

L'Afrique du Sud s'est offert au terme d'un match cadenassé mais disputé une deuxième victoire dans le Four Nations. L'Australie s'incline 18-10 et voit les Springboks passer deuxièmes au classement.

Allister Coetzee peut souffler. La quatrième défaite de rang a été evitée ce samedi à Pretoria mais les Springboks se sont faits peur. Battus il y a trois semaines en Australie (23-17), les coéquipiers du capitaine Adrian Strauss- encore monumental aujourd'hui- se sont évités une fin de compétition difficile. Ce sont pourtant les Wallabies qui ont dégainé les premiers par l'intermédiaire de Scott Sio qui inscrivait un essai dès la 14ème minute. Ce sera d'ailleurs le seul de la partie. Les Sud-Africains s'en sont eux remis à leur défense acharnée et à la botte toujours précieuse de Morne Steyn. Le joueur du Stade français, auteur de tous les points de son équipe au pied s'est même permis en fin de match d'enlever le point de bonus défensif aux Australiens en claquant un drop qui assurait la victoire sud-africaine. Les Wallabies pourront eux regretter leur manque de réalisme après avoir dominé territorialement durant tout le match. Muets pendant soixante-cinq minutes, les hommes de Michael Cheika se sont cassés les dents sur la défense sud-africain et sur l'abattage et les ballons récupérés dans les rucks par François Louw et Adrian Strauss. Les trois tentatives ratées de l'ailier australien Hodge pèsent aussi indéniablement dans la balance et le score final.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?