Bayonne et Lyon se neutralisent

  • Bayonne et Lyon se neutralisent
    Bayonne et Lyon se neutralisent
Publié le , mis à jour

Après avoir été menés 13-0, les Bayonnais sont revenus au score avant la mi-temps. La seconde mi-temps s’est résumée à un duel de buteurs et les deux équipes ne se sont jamais départagées.

Bayonne 22 - 22 Lyon

 

Résumé de la rencontre

Dans ce choc des promus, les Lyonnais étaient les premiers à marquer des points grâce à une pénalité longue distance d’Armitage. Puis le match s’enfonçait dans un faux rythme pendant lequel les deux équipes utilisaient beaucoup le jeu au pied. Bayonne, à cause de sorties pas propres ne parvenait pas à exploiter ces bons ballons. De son côté, le LOU proposait une grosse séquence au quart d’heure de jeu sans pour autant scorer. Il fallait attendre la vingtième minute pour voir Harris inscrire le premier essai du match après un contre sur un coup de pied de son vis-à-vis. Après une pénalité à la 26e de l’ouvreur Lyonnais, les visiteurs menaient 13-0 et semaient la stupeur dans Jean Dauger. De quoi réveiller des Bayonnais qui n’ont plus gagné en championnat depuis la première journée. Sur un temps fort des Ciel et Blanc près de l’en-but Lyonnais, Figuerola commettait un en-avant volontaire, en position de hors-jeu et était sanctionné d’un carton jaune. Du Plessis en profitait pour débloquer le compteur de l’Aviron. A trois minutes de la pause, Bayonne inscrivait un essai qui lui permettait de revenir à trois points de Lyon. Du Plessis ratait l’occasion de ramener ses co-équipiers à égalité juste avant la pause et le LOU rentrait au vestiaire en menant 13-10. Le début de seconde période était similaire à la première. Lyon avait le ballon et mettait à la faute l’Aviron (3 pénalités concédées en six minutes). Si la première était tentée et ratée par Harris, les co-équipiers de Julien Puricelli optaient pour la touche pour les deux suivantes, sans pour autant parvenir à marquer de points. Suite à une nouvelle faute, Lyon reprenait le large 10-16. Ne voulant pas se faire distancer une seconde fois, Bayonne repartait jouer dans le camp adverse. Dans ce duel de buteurs, les numéros 10 manquaient cruellement de réussite. Rouet se chargeait de convertir une pénalité, puis Lagarde tout fraîchement rentré en jeu venait claquer un drop de trente mètres pour permettre à Bayonne de revenir à égalité seize partout pour la première fois de la rencontre. Les deux équipes étaient ensuite pénalisées sur leur propre introduction et le score passait à dix-neuf, puis vingt-deux partout. Sur la dernière action, alors que les Bayonnais tentaient de relancer en quête d’une victoire, ils commettaient un en-avant et voyaient Nalaga s’emparer du ballon et filer dans l’en-but. Cependant, l’ailier Lyonnais faisait un en-avant en récupérant le ballon et l’arbitre sifflait la fin du match.  

 

L’essai de la rencontre

À la 36e minute de jeu, Bayonne dispose d’une touche sur les vingt-deux mètres lyonnais. Après une belle combinaison entre Arganèse et Taele, Van Lill va à la percussion et perd le ballon. Les Lyonnais se dégagent au pied et l’arrière Julien Tisseron, poussé par Jean Dauger, relance. Sur le ruck qui suit Monribot s’empare du ballon et le donne à hauteur à Martial. L’ailier Bayonnais file ensuite dans l’en-but pour aplatir entre les perches.

 

Le fait de la rencontre

À la demi-heure de jeu, alors que Bayonne est mené 13-0 mais est sur un temps fort, Figuerola commet un en avant volontaire à cinq mètres de sa ligne. L’arbitre lui inflige un carton jaune. Bayonne profite alors de cette supériorité numérique pour recoller au score 13-10 et revient dans le match.

 

Le joueur de la rencontre

Le troisième ligne aile et capitaine lyonnais, Julien Puricelli, a été auteur d’une grosse prestation. Très présent dans les phases de combat, l’ancien Bayonnais a permis au LOU de revenir de la Côte Basque avec deux points.

 

Les meilleurs

à Bayonne: Monribot, Lovobalavu, Cittadini, Rouet ; 

À Lyon : Puricelli, Bruni, Privat, Michalak.

 

Par Pablo Ordas

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?